Patrick VILAIN - Gouverneur du district Rotary 1790

Edito

Trois axes ont retenu mon attention ce mois-ci : le développement économique local, l’éradication de la polio et la nomination d’une femme à la présidence du RI. Trois motif de croire à l’action rotarienne.

Le développement économique et local doit répondre à différentes questions : Réduction de la pauvreté, amélioration de la formation, augmentation de la parité homme-femme dans l’emploi.

La Fondation Rotary alloue 29 millions de dollars au développement économique et à la lutte contre la pauvreté. Le Rotary fait bouger les lignes : En formant des femmes à la finance au Guatemala pour mutualiser leurs fonds et créer leur propre programme de micro-crédit ; En développant des compétences comme en Equateur, où des micro-crédits ont permis de former des habitants aux métiers manuels et à la gestion d’entreprises ; En formant des agriculteurs au Cameroun dans le domaine de l’agriculture durable pour améliorer la fertilité des sols et leur permettre de vendre leurs produits. Notre District est déjà actif en proposant des RYLA, des séminaires pour les jeunes décideurs, dans la promotion des « Mini-entreprises » et autres. Depuis début septembre, nous avons mis en place une action pour venir en aide aux rotariens en difficulté professionnelle. Un groupe d’experts est à leur disposition. Il suffit de les contacter par cette adresse mail : srp@rotary-district1790.com

Une autre manière d’ouvrir des opportunités avec le développement économique local

La journée mondiale contre la Polio est fixée au 24 octobre. Elle est l’occasion pour les Rotariens et les Rotaractiens du monde entier de faire connaître l’action du Rotary pour éradiquer ce fléau. Cette année, la région africaine de l’Organisation mondiale de la Santé a été officiellement certifiée exempte de poliovirus sauvage. Ce qui prouve que l’éradication est possible même dans un contexte difficile. Le poliovirus sauvage continue cependant de paralyser des enfants en Afghanistan et au Pakistan et tant que la polio existera quelque part, elle restera partout une menace. Mobilisons-nous. Un monde sans polio est possible mais nous y arriverons, si ensemble nous passons à l’action.

Jennifer E. Jones, membre du Rotary club de Windsor-Roseland, Ontario, Canada, a été nommée présidente du Rotary international pour 2022-2023. Une première. Elle est sensible à l’importance de respecter la déclaration du Rotary sur la diversité, l’équité et l’inclusion. C’est une opportunité !

A tous, belle année rotarienne.

Patrick Vilain
Gouverneur du District 1790