Le Prix de l'Ethique Professionnelle est destiné à inciter les étudiants des grandes écoles et des universités à réfléchir sur l’éthique professionnelle et sur les enjeux que cette dernière peut avoir au sein d’une société libérale.

Créé en 2004 le prix de la promotion de l’éthique professionnelle est un concours annuel initié par l'ensemble des  districts français du Rotary.

Un soupçon d’humanité dans un monde aride

La conférence des grandes écoles - CGE - a décidé de s'y associer dès 2005, et d'en devenir coorganisateur. Ladite conférence est une association de grandes écoles d’ingénieurs, de management et de haut enseignement multiple ou spécifique. Outre un prix remis dans chaque région, un prix national et des distinctions (mentions – diplômes) sont décernés à la Maison de l'UNESCO à Paris lors d'une cérémonie placée sous le haut patronage de la commission nationale française pour l'UNESCO. 

A l'heure de la mondialisation des échanges et de l'effacement des repères, dans de nombreux domaines de la vie économique, sociétale, environnementale et politique, une interrogation se fait jour sur la nécessité de l'introduction d'une dimension éthique humaniste dans tous les champs de l'activité humaine. L'objet du concours est d'inviter les étudiants de l'enseignement supérieur (niveau BAC + 3 et plus) à réfléchir sur le rôle de l'éthique professionnelle en se projetant dans l'avenir, l'entreprise et la société, dans lesquels ils seront amenés à évoluer comme professionnels et citoyens.

Dans le district 1790, les écoles inscrites sont : l’ICN, Mines-Nancy, Télécom, l’ école nationale supérieure en génie des systèmes et de l'innovation, l’école supérieure des sciences et technologies de l'ingénieur de Nancy,l’in stitut supérieur franco-allemand de techniques, d'économie et de sciences.

Le candidat

Remise d'un prix de l'Ethique professionnelle à l'Unesco

Le candidat disserte sur ces thèmes durant l’hiver et, dès le mois d’avril, le District sélectionne un lauréat régional parmi les candidats présentés par les grandes écoles de son ressort.

Il est récompensé par le District au cours de l'Assemblée Générale.

En mai, une sélection nationale s’opère parmi les lauréats de chaque district. Le vainqueur final est celui dont la dissertation et les propos auront le mieux répondu au Critère des 4 Questions adopté par tous rotariens. Les prix sont alors remis à l'Unesco.