Patrick Vilain rentre du séminaire des Gouverneurs élus qui s’est, pour la dernière année, tenu à San Diego

Il nous rapporte les enseignements de cette exceptionnelle session de réflexion et de confrontation.

Objectif : sachons embrasser le changement

Dès l’arrivée, le premier jour, on ressent que l’on va vivre quelque chose de rare et d’intense. La semaine se déroule suivant un schéma bien huilé entre les séances plénières, qui débutent chaque matinée et chaque après-midi et qui se poursuivent par des ateliers regroupant une quinzaine de gouverneurs élus, francophones en ce qui nous concerne, autour d’un « team leader », en fait un animateur. Nos conjoints, présents lors des « plénières », ont également un programme qui se déroule en parallèle à nos réunions. Trois soirées mémorables viennent ponctuer cette semaine avec un défilé par pays, une soirée des festivals et une soirée de gala. Tout cela est agrémenté par des rencontres aussi incroyables qu’émouvantes. Le hasard veut que l’on siège à côté d’un gouverneur élu mexicain et de son épouse, qui accueillent une « student » du club de Nancy. Dès maintenant, il convient de vous présenter notre nouveau président international Holger Knaack et ses orientations pour 2020-2021. Il est allemand du Rotary club de Herzogtum Lauenburg-Mölln situé à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Hambourg et à cinquante kilomètres au sud de Lübeck dans le land Schleswig-Holstein. Rotarien depuis 1992, Holger Knaack a servi le Rotary en tant que trésorier et administrateur, modérateur, membre et président de plusieurs commissions, délégué au Conseil de législation, coordinateur de zone, instructeur et gouverneur de district. Il est actuellement conseiller Fonds de dotation/Dons majeurs et a été vice-président du comité local d’organisation de la Convention 2019 du Rotary à Hambourg. M. Knaack est le PDG de Knaack KG, un cabinet immobilier. Auparavant, il était associé et directeur général de “Knaack enterprises“, une entreprise familiale fondée voici 125 ans. Holger Knaack est membre fondateur de la Fondation civile de la ville de Ratzebourg et a été président du club de golf Gut Grambek. Il est également fondateur et président de la Fondation Karl Adam. Avec son épouse, Susanne, ils ont accueilli onze « students » et plus de trente stagiaires.

Un faisceau d’opportunités

Le président élu du Rotary international Holger Knaack encourage les Rotariens à saisir les nombreuses opportunités offertes par le Rotary pour enrichir leur vie et améliorer les conditions de vie dans les communautés au service desquelles ils sont. Le Rotary n'est pas simplement un club que l'on rejoint mais plutôt « une invitation à saisir d'innombrables opportunités ». Il a souligné que le Rotary ouvre des voies pour les membres permettant d'améliorer leur vie et celles des bénéficiaires de leurs actions. « Nous croyons que nos actions, petites ou grandes, créent des opportunités pour ceux qui ont besoin d'aide. Le Rotary ouvre des voies vers le leadership et permet aux membres de voyager à travers le monde pour concrétiser leurs idées et nouer des amitiés solides. « Tout ce que nous faisons ouvre une autre opportunité pour quelqu’un, quelque part ». Le président élu a également encouragé les membres à embrasser le changement afin que le Rotary puisse se développer et prospérer. Plutôt que d'avoir un objectif chiffré pour l'augmentation des effectifs, le président élu a déclaré préférer que les clubs et districts réfléchissent à la manière de se développer organiquement et durablement. Il souhaite que les clubs cherchent à impliquer leurs membres et trouvent des recrues qui puissent leur convenir.

Nouvelles approches

« Nous devons arrêter de réfléchir aux nouveaux membres en termes de statistiques. Car chaque nouveau membre nous change un peu. Cette personne apporte de nouvelles perspectives, de nouvelles expériences. Le président élu du RI a recommandé que chaque Rotary club organise une réunion stratégique une fois par an. Selon lui, durant cette réunion, les clubs doivent se projeter cinq ans dans l’avenir et savoir ce qu’ils apportent à leurs membres. Le président élu souhaite également voir un nombre accru de femmes occuper des postes à responsabilités et voir les Rotaractiens jouer un rôle central dans la création et la gestion des clubs. Il a encouragé les dirigeants de districts à créer de nouvelles formules de clubs et à repenser la signification d'appartenir au Rotary, ainsi qu’à permettre aux jeunes d'être les architectes de ces nouveaux clubs. « Nous devons être ouverts à de nouvelles approches, créer des clubs différents pour les plus jeunes ne constitue qu’un aspect de la solution. Laissons aux Rotaractiens le soin de décider ce qui peut leur convenir au Rotary. Ces jeunes sont brillants et dynamiques et ils obtiennent des résultats. » En soulignant le besoin d'embrasser le changement, Holger a fait remarquer que le temps ne va pas ralentir pour faire plaisir au Rotary : « Nous ne nous laisserons pas vaincre par des changements rapides. Nous saisirons ce moment pour développer le Rotary, le renforcer, et le rendre plus souple en l'alignant davantage sur nos valeurs fondamentales. » Enfin, il convient de poursuivre les efforts d’éradication de la polio en faisant un don en organisant un événement à l’occasion de la journée mondiale contre la polio en octobre. Nous devons honorer notre promesse faite aux enfants du monde entier.

Patrick Vilain

RC Epinal Image

Gouverneur élu