Un village au cœur de Madagascar bénéficient désormais d’un approvisionnement durable en eau potable, et d’un système d’éclairage individuel.

C’est une histoire d’amitié et de solidarité internationale comme on les aime au Rotary.

Le résultat ? Les habitants d’Antoby Avaratra, un village au cœur de Madagascar bénéficient désormais d’un approvisionnement durable en eau potable et d’un système d’éclairage individuel.

Menée par le club Nancy Héré et son club contact Karlsruhe Baden, l’opération a bénéficié d’une subvention mondiale de la Fondation et des aides conjointes de notre District ainsi que des districts allemand et malgache.

La conduite d’eau, qui a été installée avec le concours des habitants, fonctionne grâce à un système de gravité, c’est-à-dire sans la moindre pompe. En plus des différents foyers, l’eau potable alimente désormais l’école et un lavoir, évitant des allers-retours harassants pour les 470 villageois.

L’éclairage indépendant a été pris en charge spécifiquement par le club Nancy Héré. Il s’agit d’une lampe portable qui fonctionne à l’énergie solaire ou par un système de dynamo actionné par une manivelle.  Elle comprend une banque d’énergie permettant notamment de recharger des téléphones portables.

Cette belle opération, qui prend en compte plusieurs axes du Rotary international, permet également de réduire les maladies causées par le manque d’hygiène.