RC Charlemagne –

Les réunions physiques ont repris. C’est avec un grand plaisir que les membres du club se retrouvent à nouveau « pour de vrai » sous les voûtes du Mojito depuis le 8 juin. Le respect des gestes barrière est rappelé : chacun à sa place - matérialisée par un set de table - et la collation servie sur des assiettes individuelles.  

RC Gérardmer –

Le club renoue avec les réunions physiques. C'est avec une joie dissimulée sous quelques masques que les membres du club se sont retrouvés à 13 pour leur 1ère réunion physique "post Covid »  à l'hôtel des Deux  vallées à La Bresse, et après trois mois de visio-conférences... dans le respect des règles sanitaires, bien sûr !

Photo

RC Gérardmer –

Le club réfléchit à la façon de conclure le concours d’éloquence 2020, le  final tel qu’organisé les autres années étant inenvisageable. Une grande fête de l’éloquence, à l’occasion de laquelle le club comptait organiser une « foire ou une fête des Jonquilles ». Une piste envisagée : positionner les deux équipes finalistes et publier le classement final comme tel en fonction des notes obtenues aux autres épreuves… Parmi bien d’autres. La suite à la rentrée ?

RC Gérardmer –

Le club a organisé une conférence sur la transition écologique et l’automobile le 19 Juin à l’hôtel des Deux vallées La Bresse, dans le respect de la distanciation sociale. Une soirée animée par Pascal Georgel, professeur retraité de lycée professionnel automobile. Il y a présenté des maquettes pédagogiques pour expliquer le fonctionnement des voitures électriques et hybrides ainsi que les différents moyens pour produire de l’électricité et la stocker. Le tout complété par une présentation vidéo commentée suite à laquelle ont notamment été abordées les différentes problématiques des véhicules électriques et hybrides, leurs avantages et leurs inconvénients.

RC Metz 7 –

Le club s’arrête, mais l’aventure rotarienne continue. Trop peu nombreux désormais, les membres ont décidé de cesser leurs activités et de mettre fin à l’existence du club, décision votée le 2 juin dernier. Le solde des dernières actions du RC Metz 7 sera offert à une œuvre caritative, à l’occasion de sa cessation d’activité le 30 juin prochain. L’opportunité de se remémorer les nombreuses actions menées par le club qui a reçu sa charte en décembre 2016. Certes petit mais dynamique, ce club a promu :  L’action « lunettes » : 5000 paires ont été collectées en 3 ans et demi. L’action « vente de champagne » au profit de la Fondation Abbé Pierre. La conférence en association avec AVF sur le nouveau quartier Ste Thérèse

La conférence de François Grosdidier, sénateur en charge de la sécurité au profit de « Femmes de cœur ». Le rallye « Metz Gourmand » dans la ville de Metz. La participation à l’ensemble des actions interclubs : Prix Servir, Prix Travaux Manuels, Don du sang… Sa dernière présidente Marie de Boudat d’Avancy conclut : « cette décision n’a pas été prise de gaité de cœur ; j’en garderai toutefois, le souvenir d’une période certes courte, mais riche. Le club s’arrête, mais l’aventure rotarienne continue pour un certain nombre d’entre nous ! » 

RC Metz :

Le club est en questionnement sur la date de reprise de ses réunions physiques. Après plusieurs visio-conférences du comité, le club réfléchit à l’éventualité d’une réunion physique du club en juillet-août, voire septembre.

RC Metz Rive Gauche : le club a repris ses réunions physiques, tout en maintenant les téléconférences pour ceux qui ne peuvent y prendre part. Par ailleurs le club a choisi une passation de collier en mode très fermé puisque ouverte aux seuls membres des deux comité descendant et montant. La vraie cérémonie devrait avoir lieu en septembre. Tout comme à l’automne devrait se tenir la soirée théâtre prévue en mars et bien entendu annulée. L’objectif étant d’épauler l’association environnementaliste Torcol. Ainsi le glissement du programme de la mandature qui s’achève fondée sur l’environnement, assurera–t-il la continuité avec celle qui s’ouvre et sera dédiée à l’eau.

Interclubs Metz

Le petit Thomas pourra être opéré aux Etats-Unis avec l’aide du Rotary. L’action « Une oreille pour Thomas » a finalement permis de réunir l’argent nécessaire à l’opération du jeune garçon. Cette somme a été rassemblée pour une moitié par les clubs Rotary et pour l’autre par l’association créée par les parents de Thomas. La famille est pour l’instant dans l’attente de la réouverture des frontières, qui lui permettra de se rendre aux Etats-Unis pour l’opération tant attendue.