Capter l’attention des enfants lors d’une séance toujours pénible de radiothérapie est l’objectif du dispositif “Kidcalm“, mis au point par Marc Hiebel, un prototypiste strasbourgeois.

Un écran rabattable permet aux jeunes patients de regarder un film en position allongée, ce qui permet d’éviter une anesthésie.

Sensibilisés à ce problème, les membres du Rotary-club Nancy Porte des Vosges ont financé ce dispositif pour l’unité pédiatrique de l’Institut de cancérologie de Lorraine.

Comment ? La vente de roses pour la Saint-Valentin en février dernier a permis de réunir la somme de 2 000 €.

Cette action a fait connaître cette initiative qui permet de faciliter le quotidien des enfants hospitalisés et a permis de mobiliser plusieurs donateurs.