La Grande Boum des petits est un après-midi de festivités en famille et pour la bonne cause.

C'est l'occasion de réunir les enfants et les parents pour un moment ludique et joyeux de partage. Pour la quatrième année consécutive, le Rotary club Nancy Porte des Vosges propose ce concept original, joyeux. La Grande Boum des petits aura lieu dimanche 16 octobre de 14 h à 18 h à la salle Jean Ferrat aux Écraignes à Villers-lès-Nancy. Salle accessible aux personnes à mobilité réduite. Les Arts du cirque seront mis à l'honneur cette année. La manifestation, très qualitative, est rendue possible grâce à la contribution amicale d’une dizaine de professionnels engagés pour la bonne cause : La Compagnie Balles et Arts qui nous fera vivre le cirque avec des  initiations au jonglage, la marche sur un fil et sur des balles, et la présence exceptionnelle de JJ le clown avec ses fantaisies, sa gouaille et ses jeux anciens géants en bois. Des ateliers parents enfants proposant maquillage, frise géante à décorer, alphabet TAGS, chamboul'tout et cibles géantes complèteront l’offre ludique.

A 16 h interviendra le lancement de la tombola avec une centaine de lots, mallettes de jeux, babyfoot, hockey, sacs à dos, poney à colorier, "beads", ballons, bijoux fantaisie, étoles pour les mamans et mamies, places de concert, places de cinéma, jeux.

Entrée 10 euros adultes et enfants, 10 euros tarif unique qui comprend : accès libre à tous les ateliers et une part de gâteau et une boisson offerte. Contact : npvsecretaire@gmail.com

Au service de la recherche

 Les bénéfices de la Grande Boum des enfants permettront d'améliorer à terme le quotidien d'enfants malades : Les béénéficiaires seront le CHRU de Nancy, l’hôpital d’enfants et l’association française de l'atrésie de l'oesophage, (AFAO) à travers un don pour la recherche. Pour 13% des nouveaux nés ayant une atrésie de l’œsophage, la cure chirurgicale ne peut pas être réalisée à la naissance, du fait d’une longueur importante entre les extrémités œsophagiennes malformatives. Il faut donc utiliser d’autres techniques chirurgicales, dont aucune n’a actuellement montré sa supériorité. L’objectif des dons est d'aider ces études et de faire évaluer l’aide apportée par ces dispositifs notamment dans le procédé de dé-cellularisation de l’œsophage mis au point très récemment.