Les membres du RC Nancy-Ducale ont organisé leur premier loto au profit des actions locales.

Les membres du RC Nancy-Ducale ont organisé leur premier loto en s’associant aux Rotary clubs Nancy et Nancy Stanislas qui depuis des années pilotent cette manifestation au profit des actions locales.  Une belle journée sous le signe de la convivialité qui s’est déroulée au Novotel-Ouest Laxou avec plus de 250 participants et Bernard Casadamont en chef d’orchestre. Diamant, téléviseur, lave-linge, jambon de Bayonne, places de cinéma en avant-premières en présence des acteurs et réalisateurs ainsi que de très nombreux autres magnifiques lots ont ravi les heureux gagnants. Sans oublier, le très beau séjour à Venise lors du Bingo. Les enfants ont aussi été gâtés avec la partie spéciale enfants : un ordinateur portable, un drone, une caméra numérique et de nombreux jouets les ont comblés. Tout le monde a pu se sustenter lors de la pause à la buvette tenue par nos amis du Rotaract de Nancy avec l'aide de deux students exchanges parrainées par notre club et le club Nancy Stanislas. Les bénéfices vont être reversés à l’EREA, Etablissement régional d’enseignement adapté, de Flavigny qui regroupe un collège, un lycée d’enseignement professionnel et un lycée d’enseignement général ainsi que des classes d’ULIS (Unité locale d’insertion scolaire) pour des élèves en situation de handicap physique, moteur ou psychique. Monsieur Claude Weber, directeur de l’EREA, et Monsieur Laurent Garcia, député de Meurthe-et-Moselle et ancien maire de Laxou, nous ont fait l’honneur de leur présence. Un grand merci à tous nos sponsors sans qui cette action n’aurait pu avoir lieu.

La Lettre du Gouverneur de mars dernier a attribué l’événement au RC-Nancy-Héré, lors même qu’il s’agissait de Nancy-Ducale. Même si ce croisement malheureux ne figurait pas dans l’article d’origine, à l’arrivée, il a été rubriqué de façon intempestive au profit du club qui porte le patronyme de l’un des architectes préférés du duc de Lorraine. Las : c’est bien de Nancy-Ducale qu’il s’agissait.