Le RC Metz Rive gauche a obtenu de l'EPCC Metz en Scènes de bénéficier de l'ouverture de l’ultime  répétition générale du chef de l’Orchestre national de Lorraine Jacques Mercier

pour l'organisation d'un concert à but caritatif à l’Arsenal de Metz. L'action portée lors de l'année 2017-2018 est au bénéfice des aidants, en particulier des aidants familiaux, qui accueillent à leur domicile ou soutiennent au quotidien un proche en état de dépendance.

La représentation du 13 juin, qui constitue l’épine dorsale de notre manifestation de la mandature,  consistera en l’admission d’un public lors d’une séance de travail préalable aux deux concerts des deux jours suivants, prévus les 14 et 15 juin. Au programme une création de l'artiste libanais en résidence Zad Moultaka d'une part, et d'autre part la présentation de la Symphonie N°9 de Beethoven. "Alle Menschen werden Brüder", est le titre de la soirée, extrait du poème de Schiller dit "Ode à la joie" mis en musique dans le 4 ème mouvement.  L'Orchestre national de Lorraine, sous la direction de Jacques Mercier, pour ses deux derniers concerts en tant que chef titulaire, sera associé au Chœur national de Corée ainsi qu'à des solistes présentés dans le programme. La séance de travail portera en bonne partie sur la création de Zad Moultaka. La “Neuvième“ ne sera vraisemblablement pas présentée en intégralité, mais fera l'objet de travail sur des séquences. Ces séquences de travail ouvertes font désormais partie des panels d'animations proposés au public, afin de découvrir l'attention portée à telle ou telle séquence d'une œuvre. Ce qu'est l'accord d'un orchestre et d'un chœur qui n'ont pas encore eu l'occasion de travailler ensemble sur une œuvre donnée. Notre objectif consiste à amener 300 personnes à cette séance de travail à l’Arsenal de Metz.

Le soutien est un maillon essentiel dans notre société actuelle. L'augmentation de l'espérance de vie et les progrès médicaux nous mettent face à un défi que n'ont pas eu à relever les générations précédentes, surtout dans un contexte où les solidarités familiales sont plus ténues qu'avant. Il n'est désormais pas rare de voir une personne âgée prendre soin totalement de son conjoint atteint par exemple de la maladie d'Alzheimer, ou ayant subi un accident de santé type AVC ayant entraîné une forte dépendance. Cela peut aussi être le cas d'enfants prenant soin de parents dans le grand âge, ou de frères et sœurs, ou de tout proche amené à prendre soin globalement d'un parent. La charge psychologique induite par ce soin est très importante, et il n'est pas rare de voir le proche s'épuiser et développer des problèmes de santé, des troubles divers, sans pour autant réussir à prendre des moments de repos pourtant essentiels. La culpabilisation et le sentiment d'abandonner la personne amènent l'aidant au bord de l'épuisement physique et psychologique. Un seul chiffre amène à prendre conscience de cet enjeu : pour les maladies neuro dégénératives type Alzheimer, dans 75% des cas, l'aidant décède avant la personne qu'il aide… manque de soin de sa propre santé, épuisement physique et psychologique sont les risques essentiels.  Nous avons donc choisi d’apporter un peu d’oxygène à ces aidants. A travers les moyens qui seront dégagés par cette soirée, nous apporterons une aide précieuse à la plate-forme de répit. Les aidants aussi doivent être aidés.

Prix des billets 15€, pack VIP pour entreprises 25€, bar à Champagne et tombola.

Contact : Michel Frottier, Protocole de Metz Rive gauche 0784557898 ou michelfrottier@orange.fr