Soirée musicale et solidaire pour servir l’association Carrefour

soirée musicale et solidaire

Florence Alibert, directrice de la Cité musicale Metz, a donné son feu vert à notre projet : celui d’organiser à nouveau une soirée musicale et solidaire à l’instar de celle conduite avec grand succès en juin 2018. Objectif : servir l’association Carrefour spécialisée dans l’insertion professionnelle et sociale des jeunes.

Mercredi 27 février à 20h, une vraie répétition de travail de la phalange régionale à l’Arsenal, servira de support à notre entreprise caritative. Le programme en est très grand public : Adams, “Short ride in a fast machine“ (pièce très courte, Rachmaninov, Variations sur un thème de Paganini (Lukas Vondracek au piano) ; Stravinski, “l'Oiseau de feu“. L’orchestre national de Loraine sous la direction de David Reiland sera à la manœuvre. Une affiche alléchante qui devrait nous aider à réussir le contrat d’attirer dans la grande salle de l’ordre de 300 personnes.

En juin dernier, pour la première de cette opération de Metz Rive gauche, nous avions atteint le cap des 350 auditeurs qui étaient ressortis enchantés d’avoir découvert les rouages de l’orchestre et les raccords nécessaires à l’obtention d’une prestation frisant l’excellence. Tous nos efforts avaient alors été payés de retour, puisque nous avions dégagé 5 500€ de bénéfices qui ont été entièrement versés à la Fondation Bompard, afin de l’aider à faire fonctionner sa plate-forme des aidants (LDG de décembre 2018). Ces personnes qui, par leur engagement permettent à des anciens en perte d’autonomie de continuer à vivre, mais qui dans l’exercice de leur mission finissent par s’épuiser. Il convenait de rendre une respiration à ces aidants, dont le dévouement se mesure en termes humanitaires évidents.

Cette fois, la présidente de MRG, Brigitte Ferrari a choisi de reconduire la soirée musicale et solidaire, mais les destinataires des bénéfices attendus seront différents. Brigitte a décidé d’épauler les jeunes en quête d’insertion professionnelle et sociale et pour cela d’aider l’association Carrefour qui s’emploie à tirer ces jeunes vers le haut. Les moyens qui résulteront du succès attendus de la soirée du 27 février, permettront d’acquérir un tableau numérique d’enseignement. D’ores et déjà, le District a reconnu la validité de cette démarche, puisqu’il a accordé une importante subvention à notre club pour servir d’effet levier à l’opération.

L’insertion sociale et professionnelle des jeunes fait partie intégrante des politiques menées par les pouvoirs publics. Cependant les jeunes qui sortent du système scolaire sans formation connaissent de sérieuses difficultés. Ils font cependant l’objet de dispositifs qui relèvent de l’éducation sanitaire et sociale. Dans cette approche, l’association Carrefour contribue à l’insertion et elle est reconnue soutenue par l’Etat et le Département.

Ne manquez donc pas le rendez-vous du 27 février, vous en serez réjouis et fiers d’avoir fait œuvre utile.