Kéno Zimmer, président du RC-Saarbruecken-Schloss est venu à la rencontre des amis du Rc-Metz La Fayette, son club contact, à la faveur d’un partenariat que ce dernier a noué avec ses amis de Citadella en Italie. L’occasion pour cet hôte sarrois de célébrer l’entente européenne et de remercier pour les dons opérés en faveur des victimes des inondations.

« Je voudrais vous remercier pour votre invitation à cette passation de pouvoir et pour l’accueil chaleureux que vous nous avez réservé. Voilà 18 mois qu`un petit virus domine notre quotidien, nous avons pleuré des milliers de morts et toute l`Europe est soumise à une rude épreuve. Habitant une région frontalière nous avons fait l`expérience de ce que cela veut dire de revivre du jour au lendemain à nouveau avec une frontière réelle. J`en reparlerai encore par rapport au Brexit. Mes chers amis, c`est avec un grand plaisir que nous avons accepté votre invitation. Surtout, cela nous donne l`occasion de vous remercier personnellement pour le don que votre club a fait en faveur des victimes de la crue historique au mois de juillet de cette année. La crue de la petite rivière Ahr a emporté 133 personnes avec elle. Au moins 17.000 personnes ont tout, vraiment tout perdue. Environ 500 bȃtiments ont été entièrement détruits. Avec votre don et votre soutien, vous avez fait preuve d`une générosité énorme et surtout, votre soutien montre ȏ combien la solidarité à travers les frontières est importante en Europe.

Montée d’un dangereux euroscepticisme

Grace à votre soutien rotarien nous avons pu soutenir les clubs rotariens Adenau-Nürnburgring et Bad Neuenahr-Ahrweiler à hauteur de 12 000 €. Merci à vous!  Avec notre don commun, nos chers amis rotariens des clubs Adenau- Nürnburgring et Bad Neuenahr-Ahrweiler peuvent apporter une aide précieuse aux victimes de la crue.

 Les deux clubs vont utiliser cette argent d`après l`idée propre aux rotariens « serve above self ». Dés que j`aurais l`occasion, je vous communiquerai comment notre argent commun a été utilisé. Mes chers amis, revenons à l`Europe : ce soir, nos chers amis du club rotarien Metz-La Fayette, vous avez l`honneur d`accueillir de nouveaux amis venus d`Italie, du club rotarien Citadella. Surtout avec les temps qui courent, je ne cite que le Brexit, un certain euroscepticisme, un populisme grandissant, le chȏmage des jeunes notamment dans le sud de l`Europe et la reprise de la crise migratoire, il est d`autant plus important de sceller des liens à travers de l`Europe.

C`est la seule façon d`endiguer tous les maux qui ont déjà ruiné l`Europe une fois.  Un partenariat transfrontalier est une plate-forme de dialogue, c`est une chance culturelle et sociétale. Car dans un partenariat de deux clubs rotariens, des gens se rencontrent. Ils veulent avancer, veulent bouger les choses dans le bon sens, et se consacrent, à travers des échanges directs, à vouloir comprendre d`autres cultures et perspectives de vie. De cet échange résulte une richesse personnelle qui fait avancer l`Europe. Si, par moment, le discours politique nous étonne, voir nous eeffraye par moment, il est bon de savoir qu`il y a des gens impliqués qui voient les choses d`une autre manière, qui croient dans les valeurs communes. Des valeurs qui font la force de l`Europe. Ce sont les partenariats transfrontaliers tels les nȏtres qui font avancer l`Europe.

Je vous souhaite de tout mon coeur, que le partenariat, que vous êtes en train de sceller avec le club de Citadella soit une réussite, notamment sur le plan personnel. Je voudrais en terminer avec un petit proverbe venu d`Afrique qui reflète à mon avis le parcours que nous, les clubs de Metz-La Fayette et de Saarbrücken-Schloß, ont parcouru depuis des décennies : « L`amitié́ est comme la traversée du désert : il faut toujours continuer sans jamais abandonner ».