Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde avec moins de 1€ par jour et par personne.
 

Cette situation économique catastrophique s’accompagne des maladies de la pauvreté (lèpre et tuberculose) et de l’absence d’accès aux soins pour la majeure partie de la population.

Des envois réguliers

Depuis 2001, Metz-La Fayette expédie plusieurs fois par an des centaines de colis de consommables et des matériels médicaux et chirurgicaux récupérés en bon état pour soutenir une trentaine de centres de soins visités régulièrement par des membres du club.

Ces colis et matériels sont conditionnés, étiquetés, recensés et acheminés vers une association caritative pour être expédiés par containers, le tout bénévolement grâce à la mise à disposition de  locaux et de véhicules d’un de nos membres.

En 10 ans, ces expéditions représentent plus de 3600 colis, 28 tonnes, 263 m3 de produits et matériels médico chirurgicaux particulièrement onéreux et souvent impossible à se procurer. Tous les membres et conjoints sont alors mobilisés lors de chaque envoi et se retrouvent avec plaisir pour cette opération généreuse.

Le dernier en date, du 19 octobre représentait 250 colis, 3 palettes et divers matériels (fauteuils roulants, déambulateurs, pèse-bébé, défibrillateurs etc…) représentant 22 m3 et 1,9 tonnes .

Des chocolats de Noël pour financer les frais d’acheminement

285€ par m3 comprenant le transport par bateau jusqu’à Madagascar, les frais de douane et l’acheminement jusqu’à Fianarantsoa où ils sont dispatchés par les soins de religieux.

Alors, le club mène chaque année une opération de collecte « les chocolats de Noël » et cette année 1000 ballotins ont été vendus et livrés par un seul d’entre nous. Pour la première fois, pour avoir un prix d’achat raisonnable, il a demandé au club de prêter main forte au chocolatier rotarien « Terra Chocolata » à Verdun, pour conditionner les 1000 ballotins. Là aussi les membres se sont retrouvés à Verdun dans une ambiance conviviale pour plier les cartons, ranger les chocolats en veillant à bien mélanger les parfums, les peser individuellement, les fermer, les enrubanner et enfin les distribuer, faire les factures et suivre leur encaissement.

C’est cela pour nos membres le « Servir d’Abord », la devise du Rotary.