Après l’éradication mondiale du poliovirus type 2 en 2015, puis du poliovirus type 3 en octobre 2019, ce 25 août 2020, l’OMS peut annoncer l’éradication du poliovirus sauvage type 1 sur le continent africain.

Cette certification intervient quatre ans après que le Nigeria – le dernier pays d'Afrique où la polio est endémique – a enregistré un cas de poliovirus sauvage. Prouesse sanitaire accomplie par les membres du Rotary, la région africaine, des millions de travailleurs de santé et les partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la polio (IMEP), ainsi qu'un grand pas en avant sur le chemin de l'éradication mondiale de la polio. Pour les PDVc : maladies polio dérivées de la souche vaccinale, les espoirs portés par le nouveau vaccin génétique par voie orale devraient porter progressivement leurs fruits durant l’année 2021.  Nous devons être fiers du travail que nous avons accompli pour éliminer le poliovirus sauvage dans toute l'Afrique et dans le  monde.

En collectant des fonds pour l'éradication de la polio, en plaidant auprès des gouvernements et des pouvoirs publics nationaux et locaux, en organisant des manifestations et des collectes de fonds et en sensibilisant le public, les Rotariens de la région africaine et du monde entier ont eu un impact indélébile dans la lutte contre la polio. Le Rotary et ses membres ont versé près de 890 millions de dollars pour éliminer la polio dans la région africaine. Pour surmonter les derniers obstacles à l'éradication, il est essentiel que les membres du Rotary restent mobilisés et continuent à recueillir 50 millions de dollars par an pour que nous puissions protéger les enfants en Afrique et éliminer le poliovirus sauvage en Afghanistan et au Pakistan. La journée mondiale contre la polio a lieu chaque année le 24 octobre : c’est peut-être l’occasion de réveiller nos clubs endormis par la crise Covid19 et que toutes et tous se mobilisent pour cette journée en faisant parler de Polio+ et du Rotary.