A l’âge où l’on pense d’avantage à s’amuser avec les potes et à se faire chouchouter par sa famille, eux ont décidé de partir loin de France.

Retour sur un voyage qui a changé leur vie

John F Germ, Président Rotary international à La Rochelle le 25 mars 2017 / Photo ©Amanda Bronscheer

C’est en Afrique, aux USA, au Canada, ou encore au Mexique et en Australie qu’ils sont soudainement devenus adultes. Ils sont venus raconter cette tranche de vie à La Rochelle devant 600 adolescents en provenance du monde entier pour étudier en France.

Samedi 25 mars, un petit vent frais balaye le vieux port de La Rochelle. Le soleil est là. Mais l’écharpe d’hiver est la bienvenue. Sur la belle esplanade qui s’étend devant l’Aquarium, plus de 500 adolescents du monde entier, vêtus d’un blaser bleu ciel du Rotary reconnaissable entre tous, couverts de pins, chahutent. C’est leur journée. Ils sont arrivés la veille de tous les horizons de la France. Depuis, ils lient une amitié indéfectible. Ils sont heureux de vivre et cela se voit quand il s’agit de chanter une Marseillaise que certains d’entre eux ignoraient encore il y a quelques semaines. La photo de famille captée grâce à un drone, tous rejoignent la salle de l’ Encan, où les attendent les organisateurs de ces Journées rotariennes de la jeunesse, et son président international : John F. Germ.

L’homme qui serre la main de tous les chefs d’états du monde a accepté de faire une halte dans le chef-lieu de la Charente-maritime. Il arrive tout juste de Taiwan et va repartir dans les prochaines heures à Chicago dans  sa patrie.

En attendant de remonter dans le Boeing 747 qui va le ramener aux USA, il accepte de répondre à quelques questions. Avec cet accent du Tennessee, il explique « être heureux d’être à La Rochelle ». Son message : « Je voudrais dire aux 600 jeunes qui sont aujourd’hui présents d’apprendre à écouter le monde, apprendre à étudier les cultures, apprendre à travailler dans la paix et l’harmonie en travaillant ensemble. Même si nous sommes de cultures différentes, nous sommes tous pareils. Nous pouvons tous embellir la vie et faire du monde, un endroit meilleur pour y vivre. » Dans le grand amphithéâtre de la salle de l’Encan, ce message a été reçu 5/5, ponctué d’une salve d’applaudissements, qui a dû faire sourire d’aise l’ensemble des Rotariens de La Rochelle et de l’Ile de Ré, notamment, qui travaillent depuis 18 mois à ce rassemblement complètement inédit. Il a aussi dû rappeler quelques jolis souvenirs à ces non encore trentenaires qui ont bénéficié il y a dix ans de cette possibilité de pouvoir étudier, tous frais payés par le Rotary, à l’étranger.

Le Rotary a changé ma vie

Pernelle Marcon et Nina Métayer, sont également parties étudier à l’étranger pendant une année grâce au Programme Student Exchange de Rotary International

Pendant deux heures, Olivia, Pernelle, Nina, Louis et Thibault notamment, ont insisté sur « la chance énorme » qu’ils ont eue de pouvoir vivre cette aventure « humaine ».

« J’avais 16 ans quand je suis partie au Mexique », raconte par exemple Nina Métayer, aujourd’hui chef pâtissier dans un grand restaurant parisien. Les Rochelais la connaissent également pour sa participation, il y a deux ans, à l’émission « Le meilleur pâtissier de France » et ses nominations de « Pâtissier de l’année » .

« Quand je suis partie, j’étais un peu cancre… Je me suis dit : il faut découvrir le monde et écouter les expériences. J’étais à peine arrivée là-bas que j’ai rencontré des boulangers français qui venaient de s’installer. Ils m’ont proposé d’essayer de faire du pain en me disant : peut-être que cela te plaira. J’ai passé la nuit avec eux à faire du pain et des croissants… Au matin, je me suis dit : c’est ça que je vais faire… » Dix ans plus tard, Nina le reconnaît : ce long séjour offert par le Rotary lui a permis de donner du sens à sa vie et devenir adulte… De trouver sa voie… « et son amoureux depuis à Paris. »

Sur la scène, les autres ex-bénéficiaires vont dans le même sens. Louis, ancien du Stade Rochelais, est parti un an étudier en Australie. A son retour, lui qui était avant son départ un élève moyen, s’est senti pousser des ailes. Il parachève actuellement ses études de droit et l’école des avocats. « Quand on fait un voyage comme celui-ci qui oblige à apprendre une langue et à s’adapter, on se dit qu’ensuite, tout est possible. »

Un moment inoubliable

Un moment inoubliable

Ces trois journées de rencontres et d’échanges, appelées donc les Journées rotariennes de la jeunesse, rassemblent l’ensemble des jeunes bénéficiaires des échanges longs du Rotary international. Au sein de ce club service, on appelle ce programme « Le student exchange ». «  Pour y participer », indique Morgan Morice, responsable de la communication de cet événement, « il ne faut pas forcément être adhérent du Rotary. Les jeunes qui partent doivent avoir un bon niveau scolaire. Cela ne coûte aux parents que le billet d’avion aller et retour. Sur place, ils sont hébergés par des familles. Pour certains student, le Rotary peut être amené à prendre en charge tous les frais, y compris l’argent de poche. »

Pour accueillir, encadrer et suivre pendant ces trois jours les 500 bénéficiaires qui viennent de 35 pays, 150 accompagnants ont été mobilisés. Nous passons ici sur le nombre de cars et de wagons TGV qui ont été affrétés pour transporter tout ce petit monde à bon port, qui en d’autres temps a permis à de nombreux opprimés de fuir la vielle Europe et de trouver refuge dans le nouveau monde.

La soirée de Gala

L’ensemble de nos students du District 1790 après leur prestation

Un autre moment fort de ces JRJ 2017 a été marqué par la soirée de gala. Plus de 1300 students, Rotariens et conjoints réunis dans une immense salle pour dîner. Les serveurs s’activent dans tous les coins pour servir le millier de convive présent en même temps. Après les allocutions du Gouverneur du District 1690 et du président J. Germ débute la soirée des talents de nos jeunes students. Comme le passage se fait dans l’ordre, notre District 1790 passe en avant dernier soit à 1h00 du matin. Notre patience est récompensée par une très belle prestation de nos jeunes ! Bravo à eux !   

Un magnifique séjour qui restera gravé dans la mémoire de chacun !