La pandémie Covid ne nous a pas empêchés d’organiser la prochaine édition de “Jetons-cancer“ pour être prêts le 6 février, si la situation le permettait. Mais à trois semaines du jour J, les conditions sanitaires s’étant encore dégradées, il nous a fallu prendre une décision sur la conduite à tenir en examinant les quatre niveaux d’intervenants de cette action que sont les clubs, les membres, les magasins, et enfin les clients donateurs.

 

Certains clubs ont déjà décidé de ne pas participer à l’action en raison de cette crise. Chaque jour, depuis deux semaines, des clubs qui s’étaient inscrits me contactent pour se désister. Dans beaucoup de clubs qui restent engagés, quelques membres sont réticents à participer à des actions de groupe, les volontaires pour collecter se révélant donc bien moins nombreux. Des magasins habituellement partenaires ont refusé toute action pouvant occasionner des regroupements à leur entrée, certains demandant même une attestation préfectorale d’autorisation, d’ores et déjà refusées par des préfectures. La Banque alimentaire a rencontré les mêmes difficultés. De plus l’extension nationale du couvre-feu à 18h oblige désormais les magasins à fermer en fin d’après-midi, ce qui représente une perte de 20 à 30% du chiffre d’affaires de la journée. Les clients sont devenus moins nombreux, même dans les grandes surfaces. Ils sont plus pressés et respectent le plus souvent les distances physiques.

Comment aborder dans ces conditions une personne avec un masque en guise de sourire, et un flyer qu’il ne pourra qu’entrevoir ? Le climat anxiogène et morose actuel n’encourage les clients ni à la disponibilité ni à la générosité. Il faut donc s’attendre, si l’on maintenait cette action à la date prévue, à des résultats de collecte fortement diminués, voire désastreux.

Pour toutes ces raisons, il parait irresponsable de persister dans le maintien de la date du 6 Février et, après consultation du Conseil d’administration de “Jetons-cancer“, il a été décidé de reporter cette collecte. Les données actuelles sont beaucoup trop floues pour nous permettre de fixer aujourd’hui une nouvelle date, mais nous espérons pouvoir la reporter sur la période de mi-mai à mi-juin.

Je mesure la déception de ceux qui s’étaient investis dans la préparation de “Jetons-cancer“, d’autant que beaucoup d’entre vous y participaient pour la première fois. Je ne vous cache pas la peine que je ressens de devoir vous faire part de cette décision pour cette action qui me tient tant à cœur. Mais la culpabilité que je ressentirais si un seul d’entre nous devait souffrir du Covid contracté lors d’une collecte serait bien plus forte encore. Les clubs rotariens sont indépendants et si certains voulaient maintenir cette action malgré tout le 6 février, ils le feraient en prenant leurs responsabilités sans l’aval du Fonds de dotation “Jetons-cancer“.

Il nous reste à espérer que le printemps portera bien son nom et nous permettra de réaliser cette collecte dans une ambiance solidaire, constructive et conviviale à l’image de cette action. En vous remerciant de votre compréhension et de votre implication.