Plus que jamais, le Rotary est résolu à agir avec les jeunes professionnels.

C’est si vrai, que cette démarche sera au cœur de “l’Institute“ de Montpellier qui se déroulera le 17 au 19 octobre.

L’Institute organisé à Montpellier approche. Ce rendez-vous va permettre à Gérard Allonneau, administrateur du Rotary international, comme à tous les participants, de contribuer à une réflexion, dont l’invitation est claire : « Agir au Rotary avec les jeunes professionnels ». Devenir du Rotary, implication des jeunes, engagement professionnel sont autant de références qui viendront nourrir les débats. Autour de cet Institute, d’autres évènements rotariens à ne pas rater. Le Rotary repose sur un socle de valeurs qui lui permet d’ancrer une vision moderne de son engagement au service de l’entente entre les peuples et du projet global d’implication au sein des collectivités. Le Rotary est un acteur majeur du progrès de l’humanité. Son essor dépend cependant de sa propre capacité à trouver les formules et les modalités innovantes, lui permettant, à l’heure des évolutions sociétales qui s’accélèrent, de créer et de nourrir sa propre capacité d’adaptation. Autant d’enjeux qui appellent des mobilisations partagées. Le thème de l’Institute veut y contribuer, et doit permettre de forger un cadre de propositions concrètes.

Trois thèmes

 « Agir au Rotary avec les jeunes professionnels » est le thème qui sera porté par trois axes de réflexion. Ils sont issus de groupes de travail qui ont forgé des références pour guider les débats. Ils appelleront à être développés au sein des ateliers, afin d’aboutir à une plate-forme de propositions en donnant la parole à tous. Les trois thèmes concerneront : La stimulation de nos actions, par l’implication renforcée des jeunes dans les actions ; La promotion de nos valeurs, par la valorisation des fondements du Rotary; Le développement des clubs, par des actions combinées et portées par la communauté entière des Rotariens. Les travaux seront séquencés sous la forme d’une recherche-action, les ateliers alternant avec des séances plénières, qui apporteront la matière aux temps de travail partagés entre Rotariens. Venus du territoire français, de l’Allemagne, de la Belgique et du Luxembourg, sans oublier l’Italie, l’Espagne et le Portugal, la Suisse, les Pays-Bas et, bien sûr, le Maghreb, les participants offriront une variété de points de vue. Ce qui devrait être facteur d’une autre forme de richesse et d’opportunité permise, afin de donner aux échanges une grande plus-value. L’objectif  est de formuler des propositions.  L’Institute bénéficiera de temps forts qui permettront de parler de la jeunesse. Une conférence-débat dont le sujet « Croire en la jeunesse » se suffit à lui-même pour annoncer et définir l’intention. Cette conférence-débat sera rehaussée de la présence de Vincent Cespedes, écrivain, philosophe et compositeur, qui figure parmi la jeune garde des stars de la pensée, et qui compte,  parmi ses publications à succès, le livre « Oser la jeunesse ». Un acteur économique sera également présent, afin de témoigner de la confiance accordée et à accorder à la jeunesse.

Une deuxième conférence, portée par un jeune « You tuber », sera l’occasion de se pencher sur les nouvelles formes de communication, dont celles portées par notre jeunesse.

La caution des dirigeants du RI

Le Rotary international sera fortement représenté par ses dirigeants actuels et futurs.  Gary Huang, ancien président du Rotary international et le nouveau président élu sont attendus. Dans le même temps, en raison des nombreux pays représentés à l’Institute, les administrateurs du RI en exercice, comme élus et anciens, seront invités à participer aux débats et à témoigner de leurs engagements et de leurs propres visions du Rotary de demain. Ian Riseley, président en exercice du Rotary international, a placé l’Institute de Montpellier sous la responsabilité de trois “conveners“ européens : Gérard Allonneau (français), Peter Iblher (allemand) et Corneliu Dinca (roumain).

Montpellier, atout attractif

Si la découverte de la belle ville de Montpellier constitue un autre facteur de motivation, En outre après un séminaire de formation qui aura conduit les gouverneurs-élus de la promotion 2018-2019 à se rompre aux contenus de formation déployés à leur intention, il sera aussi question de la Fondation. Ainsi que le veut la tradition, un séminaire lui sera dédié. La jeunesse rester à l’ordre du jour tout au long de la semaine. Un Ryla international sera organisé avant l’Institute, au cours du week-end. De nombreux jeunes, parrainés par des clubs Rotary, attendront aussi de voir leurs parrains présents, leur donnant l’occasion de partager autrement une question d’avenir. Ainsi, avec la même référence, la coordination nationale du Rotaract se tiendra également au cours de ces journées. Le jeudi 19 octobre, la possibilité d’expression des Rotaractiens sera exploitée, afin de donner tout son sens à cet Institute tourné vers la jeunesse.