Chaque mois, la Présidente ou le Président d’un Rotary club se projette l’avenir. Au club de Thionville, Marie-Laure Arnould Ochlik nous livre sa vision.

Si je devais me projeter dans l’avenir, je dirais qu’il nous faut développer les réunions et les actions en interclub. Nous devons mieux nous connaitre, créer du lien entre nous pour être plus efficace. C’est en travaillant ensemble que nous pourrons mieux nous faire connaitre et développer nos effectifs. Cela nous permettrait également de progresser en échangeant nos bonnes pratiques et nos ressources. À plusieurs, nous sommes plus forts.

Sur le plan du développement des effectifs, nous devons bien sûr recruter des jeunes actifs. Beaucoup travaillent au Luxembourg et les horaires et la périodicité de nos réunions ne correspondent pas à leur mode de vie. Nous devons réfléchir à la manière d’adapter l’offre rotarienne pour être attractifs.