Françoise Chef, l’épouse du Gouverneur du District rotarien 1790 s’est engagée en faveur du microcrédit,

L’action que j’ai choisie de mener concerne le domaine du microcrédit. Il consiste en l'attribution de prêts de faible montant à des entrepreneurs qui ne peuvent pas accéder aux prêts bancaires classiques.

Pour ce faire, je me suis rapprochée de  l’Adie ou « Association pour le droit à l’initiative économique » qui a   cette vocation. L’Adie existe depuis 1989 et est une association présente sur l’ensemble du territoire national. Elle dispose d’un réseau de proximité (en Lorraine il y a trois antennes : Maxéville, Metz, Epinal et sept permanences : Lunéville, Toul, Thionville, Forbach, Verdun, Bar-le Duc, et Saint-Dié.)

J’ai pris contact avec une de leur déléguée à Nancy. Elle m’a reçue et expliqué le fonctionnement de l’association. Ainsi qu’est né ce projet auquel je me suis attachée. Les micro-entrepreneurs sont des personnes de niveau de formation parfois  faible (en particulier pour la partie gestion) mais qui font preuve d’une réelle  volonté d’entreprendre.

Les projets présentés sont étudiés et sélectionnés par une commission composée de membres de l’Adie. En complément du financement, l'Adie propose aux micro-entrepreneurs un accompagnement adapté à leurs besoins qui peut durer plusieurs années. Il est assuré par des salariés et des bénévoles, dont certains sont ou peuvent être des Rotariens.

Les activités soutenues appartiennent à  tous les secteurs d’activité, mais principalement au commerce, aux prestations de services et à  l’artisanat.  L’argent récolté viendra  les soutenir par l’intermédiaire  du  Trophée Créadie. Il s’agira d’un concours régional qui s’adressera à des projets dans trois domaines : accomplissement personnel, jeune et développement économique local. Le Rotary interviendra comme partenaire de ce concours. Il fera partie du Jury et apportera une dotation supplémentaire spécifique : la dotation spéciale du rotary District 1790, qui concernera les meilleurs de chaque catégorie. Par cette action, le Rotary sera acteur et visible dans le soutien de la création d’entreprises locales.