La saison 17 d’Espoir en Tête a été marquée par la projection du film « La Guerre des Lulus » qui met en scène les aventures de 5 adolescents du Nord de la France au début de la Grande Guerre.

S’il est impossible de donner les résultats exacts de notre District à l’heure où ces lignes sont écrites, on peut prévoir qu’ils vont s’avérer décevants, en baisse sensible par rapport à la saison 16 précédente.

On peut noter qu’en Moselle les résultats se sont maintenus. Félicitations !

Nous pouvons distinguer des clubs et des personnalités :

  • Le Club de Neufchâteau qui régulièrement vend plus de 100 contremarques. Pas mal pour un Club de 24 membres dans une ville de 6644 habitants !
  • On peut en dire autant pour le Club de Château Salins Morhange Dieuze (90 contremarques) et les Clubs de Chaumont et Langres avec leurs 160 contremarques.
  • Les Clubs de Toul, Toul Regina et Commercy ont assuré une projection à Toul et ont vendu 160 contremarques.
  • Pour ce qui est des personnalités, il faut citer la détermination sans faille de Jean-Marc PASQUEREAU (RC Metz Lafayette) qui a dynamisé les ventes à Metz.
  • Nous terminerons avec notre ami Luc GISSiNGER du RC de Forbach qui a trouvé un financement extérieur, à savoir le Super U, pour 90 enfants qui ont pu voir le film.

Ce dernier exemple n’est pas unique mais il est trop rare dans notre District.

Il faut s’efforcer de vendre des contremarques en dehors des Clubs, aussi bien à des particuliers qu’à des entreprises, et lorsque le film le permet, trouver un financement pour que des collégiens, des lycées voire étudiants viennent voir le film. 

Cela exposera au public ce qu’est le Rotary et ce qui se fait dans ses Clubs.

N’oublions pas : 2 milliards de dollars depuis que Polio+, 13 millions d’euros depuis le lancement d’EET, 250000 euros pour un séquenceur par un District, le notre et des dizaines de milliers d’euros par les Clubs.

Robert Ahr et Jean-Marie PARISI