Changement de partenaire cette année pour la campagne “Espoir en tête“ qui a troqué Walt Disney contre les studios Pathé.

Changement de partenaire cette année pour la campagne “Espoir en tête“. Elle a troqué Walt Disney contre les studios Pathé et l’univers franc et massif du dessin animé pour la présence d’Omar Sy, dans un rôle certes propre à parler aux cœurs d’enfants, mais dont le produit a du mal à conquérir les spectateurs. A l’arrivée les résultats sont en repli en secteur messin et en léger progrès en secteur nancéien. Le bilan final du cru 2020 reste donc en filigrane. Les résultats de l'opération “Espoir en tête“ pour le secteur de Metz, sont les suivants : nombre de billets vendus 517 soit une recette de 517 x 15 = 7 755 euros ; nombre d'entrées payées 275 soit une dépense de 275 7 =1925 euros ; somme reversée à la Fondation 7 755 – 1 925 = 5 830 euros. Ces chiffres sont en baisse dans les trois rubriques. Malgré tout le bénéfice pour l'association reste correct en raison du nombre de billets achetés mais non utilisés puisque dans ce cas, leur montant va entièrement à la Fondation. Seuls deux clubs offrent des billets à des associations, comme Metz Rive gauche pour les Restos du cœur et La Fayette pour le Secours populaire. 120 des billets achetés par La Fayette l'ont été par des professionnels (pas tous Rotariens) qui les offrent à leurs personnels. Il est toujours loisible de s’interroger afin de savoir, si une plus forte mobilisation n’aurait pas engendré de meilleurs résultats. Espoir en tête moins bien servie c’est regrettable car il s'agit d'une belle cause et en même temps d'une belle opération de communication pour faire connaitre le Rotary.

L’an passé les résultats pour Nancy et Toul ont été de 700 contremarques vendues et 590 personnes en salle. Cette fois, Nancy réussit à placer 704 billets et le secteur de Toul 63. Au total du côté Meurthe-et-Moselle, 1 794 contremarques ont été vendues, et 27 760 € récolté (contremarques + dons). « Les séances se sont, de manière générale, bien déroulées et pour certaines villes ont été un succès (Lunéville, Neufchâteau). Le film a été apprécié différemment selon les villes, » indique Agnès Pisan de Nancy.