En cultivant son engagement en faveur de la lutte contre l’illettrisme, le RC-Metz La Fayette s’est avisé qu’il manquait un créneau à son action. Celui en faveur des handicapés des Etablisements et services d’aide par le travail (ESAT). Désormais cette carence est comblée avec le concours d’écriture dédié, en partenariat avec le RC-Thionville Malbrouck.

 « Ecris, lis et rêve », tel est le magnifique titre choisi par les Rotariens des RC-Metz La Fayette et Thionville Malbrouck, co-organisateurs de ce projet innovant à l’occasion du mois de la lutte contre l’illettrisme, un des axes clefs du Rotary. Tout un programme ! De nombreux projets autour de l’écriture sont, chaque année, organisés par le Rotary. Aucun cependant n’avait encore imaginé une action en direction de ceux qui ont été le plus souvent parmi les adultes handicapés, tenus à l’écart des apprentissages fondamentaux que sont l’écriture et la lecture. Même si elles sont imparfaitement maitrisées, ou maitrisables selon le handicap auquel les personnes sont confrontées. Tel est précisément le défi que se sont donné les deux clubs au profit des ressortissants des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). 

De Mosel’lire à un prix spécifique dédié aux ESAT

Le RC-MLF organise depuis dix ans dans le cadre du concours Mosel’lire, en lien avec le Département de la Moselle, un concours de nouvelles pour la tranche d’âge des 15-17 ans. 

En 2018, deux travailleurs en ESAT ont fait parvenir leurs textes - dont l’un remarquablement écrit - pourtant non recevables, car leurs auteurs n’entraient pas dans la catégorie d’âge de Mosel’lire, dont le RC-Metz La Fayette avait la charge. 

Pour valoriser leurs efforts et s’inscrire dans la trajectoire de la lutte contre l’illettrisme, le club les a récompensés. L’année suivante 13 candidats se sont lancés dans l’aventure, toujours issus de l’ESAT de Faulquemont. Cette fois un livre regroupant les textes 2018 et 2019 a été édité et une séance de dédicace a été organisée devant la presse régionale, pour la plus grande joie des auteurs. Cette année, l’ESAT de Creutzwald voit 23 participants répondre à l’appel pour 26 issus de l’ESAT de Florange. Face à ce succès grandissant, Metz La Fayette a cherché un second club Rotary qui puisse s’associer au projet - le RC-Thionville Malbrouck en l’occurrence – de façon à donner à cette opération, en conjuguant leurs efforts, une nouvelle dimension applicable à l’ensemble des ESAT dans la proximité géographique de clubs Rotary.

Les modalités du concours

Les prix sont décernés par ESAT, par chacun des clubs : 1er prix 100 €, 2è prix 75 €, 3è Prix 50 €. Un Prix Coup de cœur et tous les participants sont lauréats à leur façon car chacun reçoit un diplôme de participation. Ils se voient, par ailleurs, remettre chacun trois recueils de l’ensemble des textes. L’objectif est ainsi que chacun soit reconnu pour ses mérites non seulement en lien avec l’écriture, mais aussi avec ce qu’elle révèle de son vécu, et par sa valorisation à la faveur d’une mise en page particulière, avec d’éventuelles illustrations, si tel est le choix de l’auteur. Enfin et surtout, le participant est reconnu pour sa persévérance, son audace… Loin d’un exercice d’écriture traditionnel, on l’aura compris, même si certaines propositions de textes supportent la comparaison avec un véritable texte littéraire.

Les critères : Originalité, cohérence, qualité, émotion.

Remise des Prix : En raison du contexte sanitaire et des incertitudes qui y sont liées, une remise de prix séparée pour chacun des ESAT est organisée auxquelles participeront des représentants de chacun des clubs organisateurs le 6 octobre à 14h à l’ESAT de Creutzwald, le 13 octobre à l’ESAT de Florange.

Partenaires et mécènes : Pour l’organisation logistique des remises des prix : l’APEI Moselle

Pour l’édition du recueil, l’AMESTE (Association mosellane d'enseignement…qui a, entre autres objet, de faciliter l'accès à ceux qui désirent parfaire leur instruction…) présidée par un Rotarien Paul Arker (RC-Metz La Fayette). Pour l’édition des diplômes, Joëlle (Rotarienne (RC Thionville Malbrouck). Pour les Prix coup de cœur : deux Rotariennes :

  • Chantal Englert (RC-Thionville Malbrouck) à la mémoire de sa mère éducatrice au service de personnes handicapées pendant plus de 20 ans aux Etats-Unis. Passionnée par son travail, elle est décédée du Covid sans qu’aucun hommage n’ait pu lui être rendu en raison de la pandémie.
  • Michèle Larchez (RC-Metz La Fayette) Présidente fondatrice d’Autisme Alsace, mère d’un jeune adulte autiste engagée dans divers mouvements en faveur de l’inclusion depuis une trentaine d’années

Et la pandémie dans tout cela ?

Au-delà de l’exercice d’écriture, les participants des ESAT, dans ce moment de repli collectif qu’a constitué la pandémie au cours des mois où ils ont préparé leurs textes, ont choisi au contraire d’extérioriser leurs envies, leurs vécus, leurs ressentis, sur des sujets d’actualité aussi variés que l’environnement ou tout simplement leur travail. Leur façon sans doute également de préférer la vie, le mouvement, au repli, et peut-être tout simplement leur volonté de faire face. Un constat qui atteste du fait que les personnes avec handicap ont dans leur propre style les mêmes préoccupations que les personnes réputées dans la. Un constat qui rejoint, avec constance, le titre de la première édition des textes du concours « Parce que nos rêves ressemblent aux vôtres ». Sans la belle ambition de ces auteurs « ESATIENS », la ténacité de leurs référents socio-éducatifs, la foi des Rotariens promoteurs de ce projet et le soutien chaleureux de leurs camarades au sein de leurs clubs respectifs rien de ce projet innovant n’aurait pu voir le jour.

Contact RC-MLF : Michèle Larchez et Dominique Toussaint

Contact RC-Thionville Malbrouck : Chantal Englert, Laurence Hunez