Nous avons été nombreux à échanger lors du séminaire portant sur le développement économique et local.

Certains sont venus pour mieux cerner le concret de ce que nous plaçons derrière ce terme, si ce n’est abscond, du moins un peu abstrait. D’autres, ayant bien à l’esprit que cela recouvre le champ de ce que nous avons longtemps appelé « action professionnelle », ont participé pour échanger et connaitre ce que le District 1790 propose pour contribuer au dynamisme de nos clubs dans ce domaine. Nous nous sommes cependant tous retrouvés dans une ambiance conviviale, avec une préoccupation humaniste et professionnelle. Une occasion propice à passer en revue et à échanger à propos du panorama de ce que nous pouvons entreprendre au titre de l’action développement économique et local.

Quatre priorités méritent d’être à nouveau rappelées : proposer des jeunes professionnels pour le Ryla du même nom ; parrainer une mini entreprise (lorsqu’une est à proximité de votre siège) ; soutenir et participer à  l’édition 2016 / 2017 des “Négociales“ ; encourager la prise de stagiaires par les Rotariens et tous les partenariats avec le rectorat.

Dans tous les cas, il importe que nos clubs, mettant à profit leur singularité et/ou se regroupant autour de nos actions communes, trouvent des occasions d’exprimer leur engagement « économique et local » : cela a du sens et la France en a besoin ; nous sommes en situation de le faire ; c’est un moyen de témoigner notre dynamisme et d’attirer de nouveaux professionnels dans nos clubs.

Merci à tous les participants.

Rodolphe Vilair