succès de l’action générateur de dialyse “ Jacques Dobbelaere “

L’assemblée générale du Comité Inter-pays France-Burkina (CIP ) s’est tenue cette année à Ouagadougou.  Plusieurs membres étaient présents du fait  d’une remise de matériel à Bobo-Dioulasso.

Le secrétaire général de la région des Hauts-bassins (Burkina-Faso) a officiellement réceptionné  un important lot de matériels au profit du service de néphrologie du centre hospitalo-universitaire Sourou-Sanou  (CHUSS ) de Bobo-Dioulasso. L’action destinée à permettre ce succès a débuté fin 2016, la roue rotarienne   sur son axe stratégique a entrainé, l’association Lorraine pour le traitement de l’insuffisance Rénale (ALTIR ) fournissant gracieusement  quatre générateurs de dialyse , les CIP Français et Burkinabé, les  RC de Chaumont, de Bar-le Duc, de Thionville Porte de France, d’Audun Marche d’Europe, de Neufchâteau, de Nancy-Ducale (District 1790), de Ouagadougou  Cristal de Bobo-Dioulasso Doyen et Soleil, (District 9101) ainsi que les responsables du site le directeur général  du CHUSS, le docteur Semde. Merci aux donateurs, aux équipes techniques qui ont conditionné l’ensemble du matériel et à tous ceux qui ont participé de près ou de loin à sa réussite. Ce don (Générateurs de dialyse, lits amovibles réglables, stérilisateur et divers petits matériels) vient à point nommé, selon le DG de l’hôpital. Il été rendu possible grâce à la chaîne rotarienne. La foi de Jean Claude Hecquet Président du CIP France-Burkina a fait le reste. Ayant compris le besoin urgent de ce projet pour prodiguer de bons soins aux  populations des Cascades ,de la Boucles du Mouhoum, du Sud Ouest et des Hauts-bassins, l’aire sanitaire du CHUSS il a su mobiliser avec succès. La visite qui a suivi la remise du matériel déjà en fonctionnement, a permis à la responsable des lieux, le docteur Semde, de nous présenter son service : «C’est dire que le besoin réel et ce don est vraiment un “ouf“ de soulagement pour nous. Vu le nombre croissant de malades, nous étions inquiets. Ce don des clubs du district 1790, des RC français, des donateurs via le CIP nous soulage. Nous leur donnons l’assurance que le matériel sera utilisé à bon escient, tout en espérant que notre collaboration puisse continuer et se fortifier au fil des ans. Aujourd’hui notre capacité quotidienne est de 45 malades jour. » (dixit  Docteur Semde. ) Notre action n’est cependant pas terminée. Il reste la dernière phase à accomplir : pouvoir offrir en 2019 un échographe pour aider à poser des cathéters veineux centraux chez les patients à dialyser en urgence.

Merci à tous de votre générosité,

Agir avec le Rotary   Changer les vies  (Ron Burton)  Président International du RI 2013/2014