En Meurthe-et-Moselle, la Banque alimentaire est parvenue à drainer 2 400 tonnes de denrées l’an passé.

Avec ses partenaires des Rotary clubs de Nancy, elle attend cette année une résultat encore supérieur afin de servir les plus démunis. Créée le 21 juillet 1987 par Paul Eder, la Banque alimentaire de Nancy et de Meurthe-et-Moselle est organisée pour collecter et distribuer une aide alimentaire à ses partenaires.

En 2018 grâce au relais des 80 associations et CCAS partenaires, 30.000 personnes ont bénéficié d’un accompagnement alimentaire, dont plus de 750 enfants de moins de 3 ans et 3.100 enfants de 4 à 14 ans.

Les denrées proviennent, pour 16 % de l’Union européenne, 2 % du CNES, 52 % des grandes et moyennes surfaces, 12 % de l’industrie agro-alimentaire, 7 % des collectes et 11 % des autres Banques alimentaires. Chaque année  près de 1.400 bénévoles assurent la collecte dans les magasins de la région. Les dix clubs Rotary de Nancy se chargent de collecter sur le site de Cora-Houdemont et réunissent plus d’une centaine de Rotariens, conjoints et enfants, durant les deux jours de collecte, le Rotaract renforçant les bénévoles.

L’objectif de cette mobilisation consiste à aider les plus démunis à se restaurer en distribuant les produits alimentaires et en animant les ateliers cuisine pour les utiliser au mieux et lutter contre le gaspillage alimentaire.

A Nancy au marché de gros 36, rue Jean Mermoz à Vandoeuvre-lès-Nancy la mobilisation intègre majoritairement des bénévoles : 86 au 1er janvier 2018, 12 salariés, 6 services civiques. En locaux et matériel les moyens sont : 1 entrepôt de 2260 m² ; 205 m² de locaux de service ; 8 chambres froides dont 3 négatives et 1 SAS de tri ; 8 véhicules utilitaires dont 5 réfrigérés ; 5 tournées de ramassage quotidiennes ; 1 cuisine mobile ; 1 chariot élévateur frontal, 5 gerbeurs ; 8 tire-palettes manuels peseurs ; 2 vélos mixeurs.

Les ressources de la Banque alimentaire proviennent de subventions de collectivités reçues des communes, des intercommunalités du sud du département et du Conseil départemental. Des dons d’entreprises interviennent aussi grâce à divers partenariats sur des opérations ponctuelles, ainsi que par des dons de matériel ou de services. Enfin des dons de particuliers reçus régulièrement permettent de constater l’intérêt croissant du grand public pour l’action menée au service des plus démunis.

Pour 1 € de don ou de subvention, le travail effectué représente 4,40 € et c’est 18,66 € d’aliments qui sont redistribués. 2.400 tonnes ont été collectées en 2018. La valorisation du travail fourni en 2017 représente en dons et subventions 325.000 €, en bénévolat 1.115.000 €, en mécénat 320.000 € et la valeur mercuriale des produits distribués 6,1M€.

Gérard PAQUIN

Responsable collecte à NANCY