Les clubs s’organisent, chacun en fonction de ses moyens et des compétences du territoire

Les clubs s’organisent, chacun en fonction de ses moyens et des compétences du territoire, pour faire face aux conséquences du Covid-19.

A titre d’illustration, les Vosgiens mettent tout naturellement à contribution les industries textiles pour produire des masques. Les Mosellans décident de se mettre pour certains à la fabrication de visières. Les frontaliers, quand cela est nécessaire, n’hésitent à franchir la frontière pour aller chercher outre-frontière les produits de base. Un certain nombre ont choisi de faire front à plusieurs, c’est le cas des 10 clubs de Nancy en lien avec le Rotaract qui se sont procurés masques, et autres équipements nécessaires aux professionnels de santé, mais aussi en Moselle-est, où 7 clubs en lien avec le Rotaract de l’endroit ont choisi de se lancer dans la fabrication de visières.  Tous entendent restés mobilisés autant que de besoin.

Faire appel à la Fondation, pour être encore plus efficaces

Différents concours ont pu être accordés au titre de trois types de subventions.

  • Subventions de District : RC Remiremont : matériel de protection – Porteur : J-P Bagard. Trois clubs de Metz : matériel de protection – Porteur : Jacques Fleurentin Metz Rive gauche ? Interclubs Nancy : matériel de protection ex-Chine. La 1ère livraison date du 8/04.  Une seconde est en cours – Porteur : Philippe blanc Nancy Ducale
  • Fonds urgence catastrophe : Nancy, achat de 10 pousse-seringues – Porteur : Denis Evrard Nancy Prouvé, RC Sarreguemines, fabrication de masques-visière - Porteur Viviane Greiveldinger.  RC Sarrebourg, fabrication de masques-visière – Porteur : Michel Delgenes.
  • Subvention mondiale : interclubs Thionville, matériel de protection - Porteur : Yves SAMUEL Thionville Malbrouck. Hagondange, achat de 4 respirateurs - Porteur : Detlev Goetz

 

RC Bitche :

le club apporte son soutien à l’opération "Des visières pour nos anges gardiens" lancée par Halil Ceyhanli, professeur de technologie de Rohrbach-lès-Bitche, en lien avec le club de Sarreguemines et le Rotaract Moselle-Est, et a versé à cet effet 1500€.

RC Charlemagne et RC Metz :

faire livrer des repas aux hospitaliers - les clubs ont choisi d’unir leurs efforts en direction des CHR, HPM et HCCB et mobilisent, pour ce faire, les cotisations d’avril de leurs membres pour les financer

RC Forbach :

des repas aux sur-blouses en passant par des visières, autour du RC de Forbach, toute une chaîne d’entraide : « nous essayons d’intervenir là où les besoins se font sentir, en essayant de répondre à l’urgence » explique Jean-Marie Says, président du Rotary Club de Forbach :  Ainsi, Valérie Condoluci, du RC Forbach, aidée par le Super U d’Œting et Luc Gissinger, son directeur, également Rotarien, apporte des repas au personnel du centre médico-gériatrique Saint-François, ainsi que des produits d’hygiène pour les résidents. Le club de Forbach prend en charge le coût. Le club prête main forte également à la directrice du Barrabino club pour le 3ème âge, fermé depuis deux semaines, à poursuivre le portage d’une centaine de repas au domicile des personnes âgées confinées chez elles. Le Rotary paie notamment l’essence du livreur. Le club est par ailleurs, partie prenante de l’opération « Des visières pour nos anges gardiens », grâce aux imprimantes 3D de l’externat de la Providence qui tournent à plein régime.

Les deux clubs de la ville, le club de Forbach et le club de Forbach Goldene Bremm Saar ont uni leurs efforts pour répondre aux besoins exprimés par les personnels soignants de plusieurs établissements hospitaliers. Ils ont ainsi acheté 2800 sur-blouses distribuées à l'hôpital Marie-Madeleine, ainsi qu'à plusieurs établissements accueillant des personnes âgées dépendantes de Forbach et environs.