Patron de la police municipale de Lunéville et premier adjoint au maire de Réhainviller, Malik Boulefrakh est un homme de cœur et d’engagement. Il a intégré le plus naturellement du monde la grande famille rotarienne.

Comment es-tu entré au Rotary ?

J’ai fait la connaissance de Martine Delatte, qui était venue me trouver à propos de l’organisation d’une manifestation de son club. Elle m’a parlé du Rotary et de ses valeurs. Je me suis rendu compte que je ne connaissais pas du tout. Aucune image ni positive, ni négative. La démarche de servir m’a tout de suite plu, compte-tenu de mon histoire familiale et de ma nature. Je suis avant tout tourné vers les autres.

Qu’as-tu trouvé au sein de ce club ?

J’ai été invité un soir à un apéritif. Je dois l’avouer : j’avais une légère appréhension. Au fil des arrivées des membres, j’ai réalisé que je connaissais pratiquement tout le monde. J’ai découvert un groupe de professionnels à l’esprit ouvert et animé par la volonté d’agir ensemble. J’ai été intronisé en juin 2020. Je suis très fier de ma marraine Martine Delatte, future Gouverneure.

Que comptes-tu apporter au Rotary ?

D’ores et déjà, je prépare une action avec tous les membres et leur famille. Cela consistera à ramasser les détritus aux abords du rond-point de Chaufontaine à l’entrée de Lunéville. C’est une opération qui me tient à cœur et qui entre tout à fait dans les objectifs du 7e axe du Rotary international : l’environnement.