Directeur des achats pour le Nord, l’Est et la Normandie à SNCF Réseau, Jean-Luc Lorente vient juste d’entrer dans la grande famille rotarienne. Il s’investit déjà pour l’organisation des 45 ans de son club.

Comment es-tu devenu Rotarien ?

Je connaissais déjà le club d’Hagondange grâce à ma compagne, Patricia. En sa qualité de responsable de l’animation du foyer Bernard Delforge, qui accueille des personnes handicapées, elle avait déjà reçu, à plusieurs reprises, l’aide des membres du Rotary. Gérant trois régions pour les achats de SNCF Réseau, je ne suis pas souvent là, mais j’ai pris le temps de m’investir dans cette action. C’est à cette occasion que j’ai rencontré de nombreux Rotariens dont j’ai apprécié le dynamisme et l’engagement. C’est Jean-Marc Valdenaire qui m’a parrainé.

Qu’as-tu trouvé au sein de ce club ?

J’ai fait la connaissance de l’ensemble des membres. Il y a des personnes de tous les âges et de tous les horizons. J’ai apprécié leur ouverture d’esprit et les valeurs qu’ils portent. Ils ont tous fait preuve d’écoute et de bienveillance à mon égard. Pour ma part, je suis arrivé avec beaucoup d’humilité. Je suis un nouveau Rotarien, j’ai beaucoup de choses à apprendre.

Que comptes-tu y apporter ?

Je souhaite dans un premier temps écouter, avant de pouvoir assumer une fonction au sein du club. C’est pourquoi, j’ai demandé à assister à une séance de comité. Nous allons bientôt célébrer les 45 ans du club d’Hagondange, sans doute avec une manifestation gastronomique associée à un rallye de voitures anciennes. Ma compagne et moi souhaitons nous investir dans l’organisation. Nous l’avons bien compris : le Rotary se vit en famille.