Plusieurs dizaines de milliers de personnes en Lorraine peuvent manger à leur faim grâce  aux associations ...

... dont elles sont ressortissantes. Mais au cœur du dispositif, la Banque alimentaire intervient en tant que grossiste d’une collecte de denrées à laquelle le Rotary participe activement. Prochaine campagne les 25 et 26 novembre.

La Banque alimentaire cultive son slogan « Ensemble aidons l’homme à se restaurer » au quotidien et à la longueur d’année. Collecter, lutter contre le gaspillage, trier, distribuer, accompagner, former, les actions de la Banque alimentaire sont totalement intégrées, car en tant qu’association humanitaire, d’entraide et d’action sociale, elle s’emploie à remettre les personnes qu’elle soutient en posture de responsabilité. Ceux qui acceptent de devenir « gilets oranges » au sein de l’association constituent les bras de cette action fondamentalement humaniste.

La grande collecte de la Banque alimentaire est un moment fort pour cet outil central, qui en réalité est à l’œuvre toute l’année pour permettre aux plus démunis et aux associations, qui les épaulent de trouver de quoi manger. Chaque année en novembre des centaines de bénévoles s’installent à l’entrée des grandes surfaces alimentaires de la région afin d’inciter les consommateurs de ces enseignes à avoir le geste solidaire. Rien que dans l’agglomération nancéienne l’an passé, la grande collecte a permis de drainer 120 tonnes de marchandises, qui à travers 85 associations ont ensuite permis de contribuer à nourrir 25 000 personnes. Parmi ces petites mains de la collecte, les Rotariens. Les huit clubs de Nancy, sous la houlette de Gérard Paquin ont dépêché les volontaires vers Cora-Houdemont. Un haut lieu de la consommation. Ainsi par séquences de deux heures, les permanenciers rotariens ont su être assez convaincants pour, à eux seuls,  récolter 12 tonnes de conserves et denrées. Tout simplement le record de cette campagne 2015 ! Cette année encore les clubs de Nancy seront sur le pont afin de contribuer à remplir le stockage de la Banque alimentaire. Par le passé un Rotary a aussi dédié une de ses actions à l’achat d’un véhicule de transport de ces denrées. Une démarche bonifiée par le District qui a permis d’acquérir le camion qui sert à la Banque alimentaire aussi bien à Nancy qu’à Metz. Gérard Paquin coordonne toujours l’action du côté de Nancy (Si vous voulez participer appelez-le au 06 82 67 10 22) et Metz connaît également une bonne mobilisation pour abonder les rayonnages de la rue Gaston Ramon.

13 000 repas par mois en Moselle

45 associations de Moselle viennent se fournir à la Banque alimentaire de Metz. Des produits en provenance des grandes surfaces, mais aussi de l'aide alimentaire européenne y sont disponibles. Mais dans son vaste marché destiné à se pourvoir, la grande collecte annuelle organisée vendredi et samedi est un moment clé. Elisabeth Didion, présidente de la banque alimentaire de Moselle et membre du RC-Charlemagne coordonne l’action en Moselle. Les bénévoles qui animent cette grande collecte sollicitent les clients des magasins, où ils sont présents et recueillent les denrées offertes par ces consommateurs généreux. L’an passé les deux collectes d’automne et de printemps ont permis de récolter 200 tonnes de produits alimentaires, ce qui correspond à 400 000 repas.

Cette mobilisation pour les collectes intervient sensiblement pour 13% dans le total des denrées qui sont nécessaires à la Banque alimentaire. C’est dire que cette mobilisation a un vrai sens, surtout en ces temps où la demande va croissante et où les moyens des associations se font plus rares. Les Rotary clubs de Forbach, Saint-Avold de Metz Charlemagne, La Fayette et Metz-Sud ont prêté leur concours actif à cette collecte. Si d’autres rotariens souhaitent les épauler à leur tour, ils peuvent se mettre en relation avec Elisabeth Didion au 06 87 80 24 88, qui les aiguillera vers les magasins participants les 25 et 26 novembre. En tout cas en Moselle la Banque alimentaire assure la fourniture de denrées et produits alimentaires qui permettent de servir 13 000 repas par mois ! L’an passé en France, la collecte a réuni 150 000 tonnes de marchandises. Rotariens vos efforts et votre mobilisation sont précieux.

M.G.