Combien de fois ai-je entendu, dans des réunions avec d’éminents Rotariens, cette question : A quoi sert la Fondation ?

Il m’a aussi très souvent été objecté : mieux vaut garder l’argent des clubs dans leur trésorerie pour l’utiliser dans les actions dont ils décident seuls, au lieu de le donner à la Fondation, en particulier lors de la visite du Gouverneur.

J’ai été élu pour reprendre la responsabilité de la Fondation 1er juillet, et relayer Bernard Thibaut. Son décès brutal début mars m’oblige à anticiper de quelques mois ma prise de fonction. Donc à vous prodiguer quelques informations et conseils.

Depuis cette date, j’ai été très sollicité, comme notre Gouverneur, pour mettre en œuvre avec les clubs les outils revus mis à notre disposition par la Fondation Rotary.

Les subventions de district 2019/2020, issues des demandes des clubs du 1er septembre 2019 à fin février 2020. 6 000 € (sur 66 000) n’ont pas été affectés, faute de demandes.

S’y ajoute un crédit de 15 000 € à utiliser rapidement dans des actions destinées à combattre le virus (cf. la note aux clubs diffusée le 17 mars).

Deux  subventions mondiales sont en cours de préparation : les clubs de Thionville préparent l’achat de matériels de protection, et le club d’Hagondange s’emploie à acheter plusieurs respirateurs. Ensemble, elles vont dépasser les 70 000 $.

Le Rotary international a ouvert une procédure « catastrophe » de 25 000 $ par district.

Nous prévoyons d’acheter 30 pousse-seringues qui seront répartis entre différents établissements médicaux de Metz et de Nancy. D’autres clubs montent des actions plus modestes, mais sûrement efficaces sans faire appel à la Fondation.

Le Rotary international a simplifié les procédures habituelles compte-tenu de l’urgence COVID. Ces quelques chiffres prouvent qu’avec la Fondation, les clubs Rotary ont plus de puissance dans les actions qu’ils mènent. Et ceci grâce à la mutualisation des dons faits à la Fondation. Je me permets de citer le dicton : « tout seul, on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin ». Il reste, après ces actions, des fonds dits “FSD“ à hauteur de plus de 150 000 $ pour des subventions mondiales. Nous disposons encore de 21 000 $ à apporter à vos actions dans le cadre des subventions de District (cf. supra). Bravo pour les clubs qui se sont rapidement engagés pour monter toutes ces actions, présentées dans l’article de Michèle Larchez. Tous les clubs peuvent continuer leur mobilisation contre cette pandémie qui est loin d’être finie. Le District et la Fondation les accompagnent. Soyons imaginatifs et déterminés pour aider nos communautés.

Contacts :

  • Pour les subventions mondiales : Yves Samuel yves[at]samuel.lu, +33 6 24 14 15 96 ;
  • Pour les subventions de District 20/21 : Gérard Paquin gpaquin[at]wanadoo.fr,+33 6 82 67 10 22

 

Bruno Vernin
Responsable de la Fondation
brunovernin5[at]gmail.com
+33 6 77 47 26 76