L’une des richesses du Rotary réside dans les échanges de jeunes du monde entier.

L’une des richesses du Rotary réside dans les échanges de jeunes du monde entier. Notre District 1790 accueille cette année trente quatre garçons et filles en provenance de tous les horizons. Sitôt le pied posé dans l’espace rotarien, ils ont été conviés au séminaire d’intégration de la Madine. Un instant joyeux, tonique et bigarré.

L’adage selon lequel il faut battre le fer tant qu’il est encore chaud, s’applique pleinement à ce séminaire annuel. En général les Inbounds viennent tout juste d’arriver en terre régionale et de faire connaissance de leurs familles d’accueil, après des dizaines d’heures de voyage. Ils sont, d’emblée, conviés à se rassembler pour trois journées de contacts et d’échanges. Excitation conjuguée à la fatigue, envie de découverte mutuelle et de nouveaux horizons, tout cela figure sur l’étagère meusienne. Yves Rousselot, chairman Youth exchange programm (YEP) et son équipe ont bâti un programme charpenté, pour que cette jeunesse des différents continents trouve en terre du District 1790 le meilleur arrimage possible. Donc entreprendre d’amariner ces Inbounds sur une base de loisirs nautiques s’imposait. Ils ont hissé la grande voile et effectué la démonstration de leur envie de conquérir cette tranche de vie incroyable que seul le Rotary favorise et finance. Rappelons nous aussi que dans le même temps, autant de jeunes du District sont partis pour un séjour identique dans un autre pays du monde. Ces Outbounds y vivent parallèlement les mêmes aventures que les trente quatre garçons et filles qui durant cette mandature vont apporter une contribution à la vie des clubs qui se sont engagés en leur faveur.

Tous les talents, plus… la langue

Avant de relâcher les Inbounds dans la nature régionale et surtout dans leur nouvel univers de vie familial, scolaire, culturel et sportif, ceux-ci ont été conviés à des entretiens individuels, à des réunions de formation et d’information. En particulier un module découverte de la France et des Français leur a été proposé avant de les amener –saison oblige- à une cueillette de mirabelles. Le fruit d’or de la Lorraine constituant une excellente et savoureuse approche culturelle de ladite France. Comme il faut aussi décompresser après les divers mouvements et voyages qui leur ont été imposés, les jeunes se sont vus proposer des jeux, promenades et des animations, avant d’être conviés à l’organisation d’un moment central de ce séminaire : la présentation des talents. Point d’orgue de ces trois journées de cohésion, le dimanche a réuni les familles d’accueil, les Rotariens, les conseillers jeunesse des clubs et les responsables du District autour des Inbounds. Chacun d’entre eux a été invité à se présenter selon le mode choisi par le garçon ou la jeune fille. Trois d’entre eux, dont le français est plus courant que celui de leurs camarades ont animé cette séquence au cours de laquelle les Rotary jacket sont endossées, tandis que les bannières des pays d’origine sont déployées. Parmi les trois jeunes promus animateurs, un Australien et deux jeunes filles, dont une Argentine et Anubis Rivera, originaire des Etats-Unis (Illinois)  Inbound du Rotary Metz Rive gauche. Leur maîtrise de la langue devrait constituer un atout supplémentaire dans leur intégration, dont un gage de valorisation de l’échange. A l’issue de ce moment festif en scène, le Gouverneur Jean-Paul Haton est venu affirmer son profond soutien à ces échanges de jeunes du monde. Force est de constater que cette année, la grande majorité des jeunes provient d’Amérique et en particulier d’Amérique centrale et du sud. Mais bien entendu Japon et Corée figurent aussi au banc de ces pays dynamiques engagés dans le YEP. Maintenant, place à nos trente quatre nouveaux citoyens du District 1790 auxquels nous souhaitons le meilleur et la pleine réussite de leur séjour parmi nous. Si cela n’est pas un impact réel du Rotary…