L’eau est indispensable à la vie et nombreux sont ceux qui considèrent l’eau potable comme un dû. Pourtant, 1,1 milliard d’êtres humains, soit environ 20 % de la population mondiale, n’ont pas accès à une eau potable ou salubre et 2,6 milliards d’entre nous ne disposent pas d’infrastructures d’assainissement.
 

Le manque d’eau et de sanitaires favorise la propagation de maladies hydriques évitables qui font chaque jour 6 000 morts, en majorité des enfants. De plus, ces circonstances sont les principales causes de pauvreté et d’instabilité sociale dans le monde.

  • Plus de 5 000 enfants meurent chaque jour dans le monde à la suite de diarrhées causées par l’ingestion d’eau insalubre ou par l’absence de sanitaires.
  • Plus de 125 millions d’enfants de moins de 5 ans vivent dans des foyers sans accès à l’eau potable et plus de 280 millions n’ont pas accès à des sanitaires adéquats.
  • Les femmes et les enfants des pays en développement consacrent souvent jusqu’à 6 heures par jour pour approvisionner leur famille en eau, tâche qui peut avoir des effets néfastes sur leur santé et les empêche de suivre une éducation.