Le District 1790 propose à tous les rotariens une découverte de “l’essentiel de l’Arménie“ à l’automne 2017.

 

De Erevan, la capitale aux monastères

Un voyage autant destiné  à découvrir un pays attachant au pied du Caucase qu’à resserrer les liens avec son peuple, que nos actions ont, de longue date, contribué à épauler à travers le Comité inter-pays France-Arménie (CIP) .

De Erevan, la capitale aux monastères, tout en passant par un temple grec ou la plus ancienne cave à vin répertoriée du monde – six millénaires d’âge- le voyage auquel sont conviés les Rotariens devrait constituer un émerveillement autant qu’une surprise.

Le programme du voyage en Arménie  proposé par le Comité inter pays France-Arménie prévoit après une découverte de Erevan et de ses musée, d’aller à la découverte du monastère de Khor Virap, dans la montagne, puis de s’immerger dans une culture viticole millénaire à Aruni. Le monastère de Novarank, le col de Selim et son lac de montagne, le monastère fortifié d’Aghtala ou encore la basilique à coupole du VIe siècle et le temple grec de Garni du 1er siècle, sont autant d’arguments de ce voyage en Arménie, dont les participants découvriront les mille et une facettes. Une fabuleuse terre chargée d’histoire, de drames aussi, mais revivifiée par une culture et des hommes qui n’ont cessé de se réinventer. De l’Arménie, la conscience populaire retient le papier éponyme, mais si ce pays s’est fait la spécialité de ces feuilles volatiles, il est justement tout le contraire : résolument enraciné dans cette terre. Les Arméniens qui furent les premiers à adopter le Christianisme ont trop souvent été victimes de la vindicte de leurs voisins. Les massacres perpétrés ont engendré une diaspora considérable à travers le monde. Mais les 3,2 millions d’Arméniens, qui vivent encore sur leur terre ont besoin de notre soutien. Un appel que nous avons de longue date entendu et auquel nous avons répondu.

La santé, la musique et…les hommes

Au cours de l’année rotarienne 2015/2016, ce CIP a participé à l’achat d’un orgue pour équiper une église de Gumri en collaboration avec Nariné Simonian organiste franco-arménienne de renom orgue afin de créer une école de formation d’organiste. Il a collecté et envoyé du  matériel en Arménie. Un premier envoi concernant le matériel hospitalier provenant de l’hôpital de Manosque est bien arrivé à l’hôpital de Spitak. Un deuxième container est parti pour l’Arménie le 7mai 2016. Ce deuxième container contenait du tissu 4 000 mètres de coton/lin pour confectionner des draps pour l’hôpital de Spitak ; des  livres français divers pour les écoles de Spitak ; une machine à laver le linge pour l'orphelinat de Gumri. Toutes ces marchandises ont bien été réceptionnées par les destinataires.

Le Comité a participé au financement et au suivi de la scolarité de deux étudiants arméniens actuellement en France. Ces deux boursiers, Ani Sultanian et Narek Galoyan, ont participé à la conférence du District 1790 qui a eu lieu à Nancy le 2 avril 2016.  

Nous avons aussi contribué à la rénovation et à l’entretien de l’école des Arts de Gumri. Le CIP projette de susciter des jumelages entre les clubs français et les clubs arméniens. Il va continuer son soutien aux deux boursiers et à l’école des Arts de Gumri ainsi que la collecte du matériel pour l’hôpital de Spitak. Le CIP  se chargera de l’acheminement jusqu’à l’établissement de soins.

Inscrivez vous

Un  voyage « découverte de l’Arménie et rencontre avec  les Arméniens » aura lieu du 23 septembre au 1er octobre 2017.  Le coupon d’inscription doit être retourné à Mme Defrain de Eden-évasion avant le 15 février 2017.  Cette découverte est également ouverte aux non Rotariens intéressés. Mais il est avant tout un voyage destiné à sensibiliser les Rotariens aux problèmes rencontrés par le peuple arménien.