Un loto ? A priori une démarche pas très enthousiasmante et à l’économie pour le moins discutable.

 Il n’en demeure pas moins que le dernier de ces lotos organisé sous la présidence de Pascal Péran a permis de dégager 3 000€ qui ont été remis à la Pédiatrie enchantée. De quoi financer une partie des huit tablettes tactiles installées en pédiatrie à l’hôpital de Mercy et récemment inaugurées.

Représentant notre club à la cérémonie, Emmanuelle Champigny a prié l’assistance d’excuser l’absence de Pascal Péran.  Elle a rappelé le choix de la mandature de Pascal de servir jeunesse et proximité et le parti pris d’épauler l’association Pediatrie enchantée : aide et soutien aux enfants et leur famille dans la peine et les soucis. Cela mérite d’être aidé tout comme le dévouement des bénévoles. L’action particulière de Nora Céleski a ouvert la voie. Le Dr. Khalifé Khalifé a été l’ambassadeur de notre choix pour la destination de nos fonds. Un don de 3000€ rendu notamment possible par l’implication de l’association la Pédiatrie enchantée dans l’organisation du loto (vente de gaufres à notre profit) très appréciée.

 La destination de nos fonds (bras pour tablettes à Mercy) a été définie en accord avec nous, merci de nous avoir demandés notre avis et de nous avoir invités. Lors de sa mandature, Pascal Péran a voulu la placer sous le signe du soutien à la jeunesse. Il a trouvé en la Pédiatrie enchantée, un partenaire de choix ainsi qu’une œuvre à servir : contribuer au financement de l’acquisition d’une série de tablettes tactiles pour la pédiatrie de l’hôpital de Mercy.

Pour se donner les moyens de sa stratégie, il choisi d’organiser un loto et dès l’année précédant son installation, il a œuvré dans la coulisse pour monter cet événement, qui a eu lieu à Cuvry. Il a connu un joli succès même si la taille de la salle a forcément contraint le nombre des participants. Donc la possibilité de générer des gains. Néanmoins au lendemain de cette manifestation très fédératrice pour le club, nous avons réuni 3 000€, qui ont été remis au docteur Khalifé et à Nora Céleski, présidente de la Pédiatrie enchantée.

Déjà cette fois-là, c’est Priscilla Meunier-Garrel, alors past présidente, qui avait été chargée par Pascal retenu professionnellement, de remettre ledit chèque à nos hôtes. Une bonne année après cette cascade d’événements, les tablettes installées à l’hôpital de Mercy ont été inaugurées le 27 juin. Notre présidente Emmanuelle Champigny a ainsi accompli son dernier acte es qualité, puisque Pascal s’est retrouvé retenu au Conseil départemental. Les huit tablettes installées, qui ont coûté 6 400€ permettent une meilleure prise en charge de la douleur chez les enfants. Ce sont des tablettes médiatrices, véritables assistants numériques, qui contribuent à éviter le stress chez l’enfant.