Le Club a remis un chèque de 5 500€ à la Fondation Bompard, suite au concert donné en juin dernier.

Emmanuelle Champigny,  past-présidente du RC Metz Rive gauche, a remis le chèque de 5 500€ à la présidente de la Fondation Bompard. Cet argent est le fruit de la soirée de juin dernier à l’Arsenal avec le concours de l’orchestre national de Lorraine et de Metz cité  musicale. Notre très belle mobilisation a permis d’orchestrer une mémorable soirée et de satisfaire en plus l’objectif de venir en aide aux aidants. Un choix et une séquence que Anne Fearn, présidente de la Fondation Bompard et Rotarienne de Metz sud, a plébiscités. Elle a souligné la qualité de la soirée et la mobilisation des Rotariens, qui ont permis de venir en aide aux aidants de malades d’affections neuro-dégénératives. Car dans leur parcours de soutien, ces aidants se retrouvent bien vite isolés, en perte de repères et sombrent eux-mêmes dans la maladie. Avec sa plate-forme d’aide aux aidants la Fondation Bompard vient à la rescousse de ces aidants, sans lesquels leurs chers ainés ne pourraient guère subsister. « Nous proposons des solutions et nous sommes un pôle d’information. Nous aidons les aidants à respirer » a indiqué Anne Féarn.

Dans les familles, les cas d’affections neuro-dégénératives se multiplient. Affaire de vieillissement accru me direz-vous ? Sans doute. Mais lorsqu’un tel drame frappe à votre porte, un monde bascule. La souffrance qu’engendre la perte de repères de l’ancien parmi les siens n’est que l’un des degrés descendants qui vous affecte. Logiquement vous vous portez à son secours. Vous devenez ainsi un aidant. Le drame que vous risquez de vivre alors est double : anéanti par la rupture qu’engendre la maladie, vous êtes aussi assommés par les exigences du soutien. Très vite, vous êtes désocialisés, vous vous épuisez à tenter de parer les effets de la maladie afin de permettre néanmoins la vie de l’aïeul ou du mari. Vous en venez vous-mêmes à manquer de respiration. La maladie vous guette à votre tour, doublée de l’angoisse de ne plus pouvoir soutenir votre parent-patient. En mettant en place la plate-forme de répit pour les aidants, la Fondation Bompard s’emploie à restaurer l’estime de soi chez l’aidant, à lui offrir de l’information et à lui donner l’oxygène. Grâce à notre don de 5 500€, affectés au financement de l’expérimentation de répit à domicile pour les aidants, nous contribuons à favoriser, l’accueil, l’écoute, le conseil, l’information de ces personnes. Ainsi est-il possible de réduire les tensions, de favoriser l’appréhension des bons moments ensemble, voire même l’accueil temporaire. Avec l’aide de tous les acteurs de terrain, la plateforme de répit, l’initiative combat l’épuisement de l’aidant.