Rappeler ... (aux) jeunes que la réconciliation franco-allemande a été un des événements majeurs de ce siècle

A Langres le 1er mai 1998, Helmut Schmidt, alors président du club de Hanau-Maintal s’exprime ainsi: "rappeler ... (aux) jeunes que la réconciliation franco-allemande a été un des événements majeurs de ce siècle ... nos deux clubs doivent continuer de jouer un rôle important dans ce processus ...". Dans cet esprit et à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre les Rotariens de Langres et Hanau (Allemagne) ont organisé le samedi 29 septembre une journée à Hartmannswillerkopf, lieu qui a connu de multiples affrontements. 26 élèves langrois du lycée Denis-Diderot étaient sur place accompagnés d’une trentaine de lycéens d’Otto-Hahn-Schule de Hanau.   

Le Hartmannswillerkopf, rebaptisé Vieil-Armand après la Première Guerre mondiale, est un éperon rocheux pyramidal surplombant de ses 956 mètres la plaine d’Alsace du Haut-Rhin. Il a naguère été un champ de bataille inhumain, une montagne appelée « mangeuse d’hommes » où des milliers de soldats ont perdu la vie. Un monument national y est érigé en souvenir des combats.  La journée a débuté avec la visite de cet historial franco-allemand et de sa nécropole, ouverts depuis août 2017, où les élèves et leurs accompagnateurs ont découvert des films et une exposition.  Le déjeuner a été pris dans la chaleur communicative des banquets à la ferme-auberge du Molkenrain.  Dans l’après-midi M. Lukáš Macek, directeur du campus de Sciences-Po Dijon a tenu une conférence sur le thème « L’Europe est votre avenir ».  Il s’est employé à montrer à nos jeunes européens, qui pour beaucoup voteront pour la première fois aux élections européennes du printemps 2019, le danger des nationalismes et le rôle indispensable que joue l'Union européenne pour la Paix. Une entente à préserver afin que cela ne se reproduise plus !