Le Rotary avait donné rendez-vous le 20 juillet à l’Acro- sphère de Gérardmer à l’association des Enfants de Tchernobyl pour un après-midi récréatif. 

Le Rotary avait donné rendez-vous le 20 juillet à l’Acro- sphère de Gérardmer à l’association des Enfants de Tchernobyl pour un après-midi récréatif.  Une animation qui concernait les 11 enfants ukrainiens accueillis dans les Vosges ainsi que les enfants des familles d’accueil. Nous avions redouté le pire avec l’averse qui est arrivée au moment où les enfants, équipés de leurs baudriers, rejoignaient le parcours de l’accro-branche. Puis un soleil persistant s’est imposé et les jeunes se sont égayés dans les arbres durant deux heures et demie. Leur sourire et leur regard plein d'étoiles faisaient plaisir à voir.

Il faut savoir que pour ces enfants venant du nord de l’Ukraine, le sort s’est montré jusqu’ici particulièrement cruel puisqu’il leur impose en quelque sorte la double peine : Plus de 30 ans après l’explosion de la centrale de Tchernobyl ils en subissent encore les affres, contraints qu’ils sont, de vivre dans un environnement radioactif où les aliments sont contaminés. Les radioéléments (césium 137) s’accumulent dans les organismes des enfants avec des conséquences très dommageables sur leur santé. Une alimentation propre durant quelques semaines permet à ces enfants d’éliminer le césium 137 et donc de réduire le risque sanitaire qui pèse sur eux  (30 % à 45 % de réduction). Tous ces jeunes proviennent de milieux très défavorisés et vivent dans une grande pauvreté.

Après une telle dépense physique, le Rotary avait prévu un excellent goûter « maison » servi au Saveur club pour clôturer cet après-midi enchanté.

En organisant ce moment récréatif au bénéfice de ces jeunes que la vie n’a pas gâtés, le  club de Gérardmer entendait donner un beau prolongement à sa soirée des talents de mars 2016 au cours de laquelle avait été  distinguée l’association des Enfants de Tchernobyl pour les actions qu’elle mène.