Le RC Audun-Val d’Alzette entendait bien se relancer dans ses actions en organisant un grand concert Gospel.

Le Rotary Club Audun-Val d’Alzette entendait bien se relancer dans ses actions en organisant à Audun-le-Tiche un grand concert Gospel. En dépit du scepticisme de plusieurs membres exprimés lors des réunions préparatoires, l’idée a fait son chemin.

En l’église Saint-François d’Assise, tous ceux qui ont penché pour l’organisation de ce concert se sont frottés les mains et les sceptiques ont reconnu le bien-fondé de cette idée. Car c’est un peu plus de 500 spectateurs qui ont rempli les travées de l’église pour assister à cette première dans la localité et c’est un véritable tour de force qui a ainsi été réalisé. Ce succès est intervenu malgré la pluie et le froid qui auraient pu perturber le déroulement de ce concert. Rien n’y a fait, ni la météo, ni le tarif n’ont entravé l’envie de découvrir les 35 chanteurs et chanteuses prévus pour cette soirée commune. Marcel Klein, président du Rotary a été plus que satisfait de ce résultat. En ouverture de ce concert, il a rappelé que le club créé en 2005 a mis en place cette manifestation pour récolter des fonds en faveur des œuvres humanitaires du Rotary. Il a rappelé quelques-unes de ces bonnes actions : aides aux personnes dans le besoin, aides aux Restos du coeur, à la Croix Rouge, aux réfugiés du camp de Blida à Metz, dons au Secours Catholique et au Secours Populaire. L’actuel président a annoncé que plusieurs dossiers locaux sont en cours actuellement et ils concerneront le Centre communal d ‘ action sociale et les collèges. Deux groupes se sont associés pour l’organisation de ce concert : Freestyle Gospel et Mass Choir. Deux groupes qui ont fait vibrer la salle dès le début du spectacle en invitant le public à les suivre dans leurs chants en frappant des mains dans le plus pur style des grands spectacles made in USA. Deux heures de prestation offertes à un public conquis qui a découvert, les rythmes de cette musique d’origine afro-américaine.

Pas meilleur endroit que la grande nef de l’église Saint François pour accueillir une telle représentation.