L’Institute 2017 du Rotary s’est tenu à Montpellier du 17 au 19 octobre pour les cinq zones regroupant les pays européens. 623 Rotariens et Rotaractiens étaient rassemblés, autour du thème Agir au Rotary avec les jeunes professionnels.

Un Institute est traditionnellement au Rotary un lieu de rencontre entre les dirigeants sortants, entrants et en exercice, leur permettant d’échanger sur les thèmes importants du Rotary (notamment les past-gouverneurs immédiats, les gouverneurs et les gouverneurs élus). En même temps, un RYLA sur la paix a regroupé au même endroit un des jeunes parmi lesquels trois sont venus de notre District. Ils ont été parrainés par les clubs de Hayange, Epinal et Nancy Majorelle. Nous avons également eu le plaisir de revoir Gary Huang, Président du Rotary international 2014-15 et futur Président de la Fondation Rotary, de même que les trois directeurs de zones responsables de l’organisation de cet Institute : Gérard Alloneau (France), Corneliu Dinca (Roumanie) et Peter Ibhler (Allemagne).

Evaluer les besoins après IRMA

Nous avons rencontré et entendu Barry Rassin, notre futur Président international 2018-19, qui a remplacé le regretté Sam Owori, décédé prématurément en juillet 2017. Barry est membre du Rotary-club d’East Nassau, New Providence, Bahamas. C’est un homme plein d’humour et d’enthousiasme, dont le discours a séduit les Rotariens présents à Montpellier. Il a une expérience importante en matière de gestion de catastrophes, puisque c’est lui qui a géré pour le Rotary le tremblement de terre d’Haïti. Il se trouve qu’il vit dans la zone touchée par le cyclone IRMA et qu’il est chargé à nouveau de la gestion des conséquences de cette catastrophe. Barry a pu nous confirmer les informations que je vous ai transmises il y a quelques semaines. Une commission a été mise en place, avec Robert Turco pour la partie francophone des îles touchées. Il faut distinguer deux aspects dans les secours : les besoins immédiats (abris, alimentation en eau, etc.) et la reconstruction à long terme. Barry a également confirmé qu’il faudra plusieurs mois pour avoir une vue globale complète des besoins. Comme je l’avais proposé dans mon courrier, c’est à ce moment que notre District pourrait participer de façon efficace.

Objectif conversion de 50% de Rotaract en Rotary

Le thème choisi pour cette année est indubitablement important pour l’avenir du Rotary. Il s’agit de l’implication des jeunes générations dans l’avenir de notre mouvement. Au cours de trois journées bien chargées, nous avons pu entendre un ensemble de conférences de haut niveau ainsi que des exemples présentés par des Rotariens jeunes professionnels, et aussi participer à des ateliers permettant d’élaborer des propositions à transmettre au Rotary international. Les relations entre le Rotaract et le Rotary, ainsi que le recrutement de Rotaractiens dans des clubs Rotary ont été longuement débattues. Barry Rassin se fixe pour objectif de son année de présidence que 50% des clubs Rotaract deviennent des clubs Rotary !

50 ans de Rotaract

Un des buts majeurs d’un Institute est d’élaborer des propositions destinées à améliorer le fonctionnement du Rotary. Elles sont ensuite transmises à la direction du Rotary. Gérard Alloneau a terminé l‘Institute en présentant les propositions issues à la fois des groupes de travail nationaux (task forces) qui ont fonctionné tout au long de l’année et des ateliers qui se sont tenus au cours des trois jours de Montpellier. Au terme de ce processus il est proposé, autour du thème général de cet Institute de rendre nos actions plus attractives et correspondant mieux aux attentes des jeunes Rotariens ; de modifier la définition d’un club satellite d’un club Rotary, destiné à de jeunes professionnels, comme passerelle entre le Rotaract et le Rotary ; d’encourager tout nouveau club Rotary à créer un club Rotaract. La coordination nationale du Rotaract pour la France s’est également tenue à Montpellier,  du 20 au 22 octobre. Rappelons que cette année est celle du cinquantenaire du Rotaract ! Cela nous a permis d’entendre le coordinateur 2017-18 Thomas Lamy. Thomas nous a présenté une liste conséquente d’actions proposées par le Rotaract en France et a convié les Rotariens à travailler ensemble. Il nous a également invités à la convention de clôture de l’année 2017-18 qui aura lieu à Angoulême du 29 juin au 1er juillet 2018.

Jean-Paul Haton