Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer. 

C’est sur cette citation du Taciturne que je veux placer mon propos sur l’effectif tant celui-ci doit être en permanence au centre de notre réflexion.

Ce n’est pas sans raison que le Conseil de législation 2016 a institué une commission effectif permanente dotée de moyens humains et financiers. Il a compris, après Valéry, que si les civilisations sont mortelles, les clubs le sont aussi et c’est par un travail sans cesse recommencé, que nous pouvons maintenir voire augmenter le nombre des Rotariennes et des Rotariens.  Il nous faut, d’une part, être attractifs, faire ressentir l’amitié, la convivialité  qui nous animent, faire connaître que nous trouvons notre richesse non pas dans des signes extérieurs mais dans la communication, l’entraide et la solidarité visant ainsi un but commun, l’épanouissement de chacun dans le respect de ses différences. D’autre part, nous devons avoir la volonté de briser le mur de verre qui nous éloigne de l’autre, cet autre moi-même.

1790 toujours efficace

Notre District, dans un contexte mondial qui voit les effectifs diminuer dans le monde Anglo-saxon, stagner en Europe, exploser en Asie et en Afrique subsaharienne, fait la course en tête en zone 11 avec une progression qui continue, malgré la dissolution du RC Bouzonville-

Wallerfangen. Le District a accompli sa part de travail, ces dernières années, en poursuivant la politique de création de clubs  engagée par Henri Ferretti,  lors de son gouvernorat. Mais aujourd’hui, il faut admettre que nous sommes parvenus à un moment, où il nous faut respecter une pause et qu’il appartient désormais aux clubs de porter leurs efforts sur l’augmentation des effectifs en leur sein. Les gouverneurs successifs ont espéré  parvenir à 2000 Rotariens dans le District 1790, avec plus de 1910 membres actifs, nous ne sommes pas loin de l’objectif, mais il faut que le recrutement soit pour tous une priorité. Il n’est pas indifférent de constater que le RI en a fait, depuis le COL de 2016, sa deuxième priorité.

Une commission dédiée

Chers amis, là où il y a une volonté, il y a un chemin disait justement Saint Exupéry. Alors je veux croire que désormais il y aura dans chaque club une commission effectif comme le prévoit d’ailleurs le manuel de procédure. Elle aura le souci de se rendre sur le site du RI pour y trouver tous les instruments intellectuels nécessaires à une efficace politique de recrutement  qui soit de nature à permettre de repérer de nouveaux membres potentiels sans pour autant renoncer à rechercher sinon l’excellence, du moins la qualité professionnelle et humaine.

En cette rentrée 2017 voila les vœux que je forme pour nous  tous et avec vous tous.

Bernard Thibaut, PDG 2012/2013
Responsable expansion